A Plague Tale – Innocence : un chef d’œuvre Made in France !

A Plague Tale : Innocence est un jeu-vidéo d’action-aventure édité par Focus Home Interactive et développé par Asobo Studio. Ce dernier est un studio bordelais, cela fait plaisir de tester un jeu-vidéo Made in France ! Le jeu est jouable sur Playstation 4, Xbox One et PC.

 

Une aventure médiévale

L’histoire de A Plague tale : Innocence se déroule en 1348 dans le Sud-Ouest de la France médiévale de cette époque. La région, pour ne pas dire le pays, est ravagée par la peste noire qui contamine tout sur son passage. Nous suivons les pas d’Amicia et Hugo de Rune, les enfants du seigneur des terres environnantes. Leurs parents ont été tués par l’Inquisition qui cherchent à mettre la main sur Hugo pour une mystérieuse raison. Il se pourrait que cela soit lié à la maladie de sang dont il souffre depuis sa naissance…

 

A Plague Tale est un jeu qui combine infiltration, poursuites et énigmes à résoudre.

En effet l’infiltration est primordiale pour votre survie. Le jeu ne montre pas un personnage à la force exceptionnelle ce qui pourrait être en opposition avec l’âge des personnages comme c’est parfois le cas. Amicia, jeune adolescente, doit donc se faire discrète et attaquer à distance pour ne pas être repérée. D’autant plus qu’elle doit également protéger son petit frère.

Amicia utilise une fronde pour se protéger. Il s’agit d’une arme utilisée pour lancer des projectiles avec force d’un mouvement de poignet. Elle vous sera d’autant plus utile que vous devrez l’utiliser avec des recettes alchimiques pour vous sortir d’un mauvais pas.

 

Les phases de poursuites sont également présentes en nombre, surtout au début du jeu.

 

Vous devrez ainsi notamment vous frayez un chemin dans des rues désertes d’un village ressemblant à Saint-Emilion … avec les cadavres en plus ! En effet l’Inquisition tuent les habitants (et animaux !) ayant le moindre signe de maladie. De plus les rats ont donc envahi la ville et ils sont féroces, de quoi donner envie de rester à la campagne ! Entre poursuites et énigmes, A Plague Tale semble avoir des inspirations issues de Uncharted 4.

 

 

A Plague Tale : histoire prenante et perte d’innocence

Pour commencer nous avons été surpris par la beauté graphique de ce jeu-vidéo ! Notamment lors du premier chapitre lorsque vous parcourez une forêt luxuriante baignée dans une lumière dorée. Cela sera d’ailleurs l’un des seuls moments du jeu ou l’histoire ne se déroule pas dans une atmosphère sombre et lugubre.

 

Nous sommes rapidement plongés dans une histoire prenante avec des personnages attachants. On se représente vraiment dans la peau des personnages. Et lorsque vous vous déplacez entourer de rats, je peux vous dire que la pression est bien présente !

 

Le gameplay du jeu est fluide et nous n’avons pas décelé de bugs lors de notre test. Il s’agit d’un mix entre Uncharted 4, en termes de monde délimité et d’énigmes, et God of War, pour l’aspect relationnel familiale qui est très présente entre la sœur et le frère.

Nous avons beaucoup apprécié le fait que lorsque vous revenez sur le jeu, un résumé de votre aventure est présenté pendant le chargement afin de ne pas être perdu et se replonger plus facilement dans l’histoire. Un vrai plus technique qui est très rare dans les jeux-vidéos d’aujourd’hui mais qui est très utile pour l’expérience des joueurs.

 

Un jeu-vidéo complet

En ce qui concerne la bande son, celle-ci colle parfaitement à l’ambiance. En effet que ce soit lors d’une mission stressante, ou bien d’une mission plus reposée, la musique nous transporte au cœur de l’histoire. De plus le doublage français est également réussi, la base pour un jeu français !

 

A Plague Tale est donc un jeu qui aborde à des sujets de société, en abordant des thèmes comme la disparition d’un être cher, la réalisation d’un geste non souhaité, ainsi que la perte de l’innocence. Sujets qui passeront à l’esprit des personnages, principalement Amicia, la grande sœur, qui porte la responsabilité de protéger son petit frère.

 

De plus , le studio français s’est payé l’acteur Sean Bean pour l’un des trailers du jeu. Mais si Boromir dans le Seigneur des anneaux, ou Ned Stark dans Game of Thrones ! De quoi faire une belle promotion du jeu pour les anglophones !

 

 

Comptez une quinzaine d’heures de jeu en cherchant tous les objets de quête. Néanmoins l’histoire est tellement prenante qu’on aimerait qu’elle continue encore un peu ! Enfin, si vous commencez le jeu, vous allez avoir envie de le finir dans la foulée. Une chose est sûre, nous avons hâte de voir le prochain projet d’Asobo Studio !

 

Et si vous avez la phobie des rats, passez votre chemin !

 

 

 

Marie

Je suis rédactrice spécialiste Jeux vidéos au sein de l'équipe Jeux.com depuis avril 2018. Mon rôle est de vous faire découvrir des nouveautés de jeux vidéos, qu'ils soient AAA ou indépendants, mais aussi des infos insolites autour des jeux, des studios, de la communauté gaming ou geek, etc... J’ai découvert les jeux-vidéos avec la Game Boy Color et j’ai notamment été marquée par des jeux comme The Legend of Zelda, Pokemon, Secret of Mana et Super Mario Bros. Je me tiens régulièrement au courant de l’actualité et des nouvelles sorties de jeux-vidéos. Aujourd’hui je joue sur Playstation 4 et Nintendo Switch !