Ce sera « Le premier du genre opérationnel en France, et le sixième dans le monde », a déclaré Jérôme Hatton, le directeur de l’école strasbourgeoise Ludus Académie en charge du projet, amateur de rétrogaming et grand collectionneur.

Pixel Museum, un musée d’une superficie de 1000m², va ouvrir ses portes fin 2016 à Schiltigheim en Alsace. Un projet sacrément ambitieux quand on sait qu’il représente un budget de plus d’un million d’euros !
Lire la suite de

Pokémon Go, c’est LE nouveau jeu incontournable développé par The Pokémon Company, Nintendo et Niantic dans lequel vous pouvez attraper vos Pokémons préférés en réalité augmentée sur iPhone et Androïd. Et tout cela gratuitement !

L’application est déjà sortie dans plusieurs pays et devrait faire son apparition en France d’ici peu. Il s’agit également du sujet numéro 1 sur les réseaux sociaux. Et il y a de quoi car le concept est totalement révolutionnaire ! Grâce à l’appareil photo et la géolocalisation de votre téléphone, vous êtes propulsés dans le monde des dresseurs de Pokémons. Vous avez sûrement dû passer à côté de nombreuses personnes le nez plongé sur leur écran, dans les parcs, les supermarchés, … Ils sont partout !

Un Carapuce sauvage apparaît !

Un Carapuce sauvage apparaît !

Nintendo a de quoi se féliciter: le succès est au rendez-vous. Depuis sa sortie le 7 juillet, les téléchargements ont explosé. Résultat ? L’action de Nintendo s’est envolée jusqu’à plus de 20%. Pas mal ! Alors qu’est-ce qui peut autant attirer les joueurs ? Sachant que Pokémon n’est pas forcément connu de toutes les générations (1996, rappelez-vous !).

Le gros plus c’est que ce jeu « force » les joueurs à sortir dans le « monde réel », plutôt que d’être vissés à leur écran d’ordinateur. Ils partent dans les rues pour attraper leurs Pokémons favoris, marchent longtemps pour faire éclore leurs œufs, ils interagissent avec leur environnement et font de nouvelles rencontres avec d’autres joueurs.
Le caractère immersif de Pokémon GO a déjà donné lieu à des situations particulièrement cocasses, comme ce joueur qui attrape un Roucool pendant que sa femme est en train d’accoucher, ou cette jeune dresseuse qui n’est pas tombée sur son Pokémon préféré mais sur un … cadavre.

Central Park est désormais rempli de dresseurs Pokémons !

Le jeu a pris une telle ampleur que dans certains pays, la police demande aux joueurs d’être prudents lorsqu’ils traversent la route. Certains commerçants proposent également des promotions réservées à certaines équipes ou bien demandent aux joueurs de consommer s’ils rentrent dans leur boutique pour attraper des Pokémons. Une folie !

En attendant la sortie en France et avant que vous ne deveniez les plus grands dresseurs Pokémons du monde, vous pouvez trouver un super jeu de Tower Defense avec vos Pokémons préférés en cliquant ! C’est juste en attendant de tous les attraper et soyez prudents pendant vos chasses !

12 ans, c’est le temps qui s’est écoulé entre le dernier Doom et cette nouvelle cuvée 2016. Autant vous dire que les plus grands fans du genre sont plus que satisfaits ! La licence mythique fait son retour en force (très brutale) grâce à l’éditeur Bethesda et son développeur original ID Software. Considéré comme l’un des plus grands succès de 2016, on peut dire qu’ils ont tenu leur pari et peuvent se frotter les mains en ayant satisfait les fans d’origine, mais également en attirant de tout nouveaux joueurs qui sont tombés sous le charme de ce titre.

Bro fist de l'espace !

Bro fist de l’espace !

Tout commence en 1993, Doom fait son apparition sur ordinateur. Vous êtes un soldat américain suréquipé qui est lâché sur Mars pour apprendre la vie à d’affreuses créatures qui ne vous veulent aucun bien. Alors il se passe quoi dans cet opus ?

Peu de scénario mais beaucoup de sensations. Le jeu est considéré comme bourrin, brutal, sauvage mais il a l’avantage d’être un vrai défouloir ! Et c’est peut-être même ce qui fait tout l’epicness de ce volet ! Bon, il y a quand même une petite tram narrative avec une femme-robot qui déchaîne l’enfer sur terre, des invocations et des possessions démoniaques et des sacrifices sanglants. Votre objectif: remettre de l’ordre dans tout cela à grand renfort de missiles, grenades, shotgun, fusil plasma, tronçonneuse ou même à gros coups de poing. Vous avez le choix !

Vos premières images du jeu ? Vous vous réveillez dans un grand sarcophage et autour de vous, c’est l’apocalypse. Vous enfilez votre armure et décidez d’aller voir ce qui se trame. L’ennemi est partout et il ne fait aucun cadeau. Il faut se agir rapidement, se déplacer tout en tirant car le sur-place peut vous être fatal ! Et quand vous êtes en arène et que les monstres arrivent de tout part, augmentez le volume. Enchaînez les Glory Kills pour récupérer des munitions, de la vie et de l’armure et récupérez les bonus qui peuvent vous rendre invincibles, plus puissants ou qui vous mettent en mode Bersek (combat à mains nues). Vous allez également enchaîner les aller-retours Enfer – Mars, mais aucun décalage horaire, rassurez-vous.

Oula, monsieur n'est pas du matin !

Oula, monsieur n’est pas du matin !

La nouveauté de la licence ? Mettre en place de nouvelles possibilités accessibles sur les autres jeux FPS. Vous avez notamment la possibilité d’améliorer votre armure, vos armes, d’acquérir de nouvelles runes, … mais pour cela, il va falloir fouiller les zones qui regorgent de zones secrètes. Même si toute la beauté de Doom se trouve dans la nervosité du jeu, il est bon de récupérer ces quelques bonus qui risquent fort de vous sauver la vie en cas de boss !

En bref, un jeu incontournable mais interdit au moins de 18 ans ! Les scènes de combat n’y vont pas avec le dos de la cuillère, alors si vous voulez pouvoir vous endormir sereinement, évitez d’y jouer dans le noir aux alentours de minuit.
On vous met le petit trailer pour que vous sachiez à quoi vous attendre !

En attendant de pouvoir vous y amuser, sur Jeux.com, on peut vous faire découvrir les vieux Dooms ! Vous pouvez notamment tester Doom en 2D, tout aussi amusant à faire ! Vous pensez pouvoir survivre à l’enfer ? Essayez donc pour voir !

Pokkén Tournament, c’est un savant mélange de Pokémons et de castagnes. Sorti le 18 mars, ce nouveau jeu de combat développé par Namco Bandai a fait sa sortie mondiale et a rassuré les joueurs européens, car ce jeu devait être seulement accessible sur des bornes en salles d’arcades japonaises. Ouf !

Pour le moment, 16 pokémons ont leur place sur l’arène, chacun avec leur spécialité. Dans les combattants « vitesse »(attaques vives et difficiles à contrer), on retrouve l’incontournable Pikachu en mode catcheur, Jungko et Dimoret. Sans les combattants « technique »(spécialistes des attaques à distance), nous avons Gardevoir, Ectoplasma et Mewtow en mode shadow. Dans les combattants « puissance » (lents mais avec une puissance de frappe largement supérieure), vous avez Mackogneur, Dracaufeu, Carchacrok et Lugulabre. Enfin, dans les combattants standard avec des attaques équilibrées en corps-à-corps et distance, Pikatchu refait son apparition ainsi que Mewtow, mais nous avons également Suicune, Brasegali, Lucario et Roussil. Il y a de quoi faire !

Alors qu’est-ce que donne ce nouveau jeu ? Sachant que dans les Super Smash Bros, nous avions déjà accès à des pokémons pour balancer des gnons et des attaques très énervantes ponctuées de « Pikachuuuu », « Rondoudouuuuuu », et autres célèbres noms à nos  adversaires. Déjà, on vous met le petit trailer qui fait bien plaisir !

Comme vous avez pu le constater, ce jeu de combat intègre de nouvelles mécaniques, notamment un switch très intéressant entre la Phrase de Terrain et la Phase de Duel. Ce qui vous dire que certaines attaques vous seront accessibles seulement sur une phase et pas dans l’autre. Par exemple, dès que le combat commence, vous entrez en phrase de terrain dans laquelle vous pouvez vous déplacer en trois dimensions et lancer vos attaques à distance. Dès que vous réussissez à porter un coup puissant à votre adversaire, HOP, on passe en phrase duel. Là, vous pouvez enchaîner vos combos et attaques au corps-à-corps pour laisser votre ennemi impuissant seulement, au bout d’un certain nombre de points de dégâts infligés, on repasse en phase de terrain. Certains pokémons font le plus de dégâts à ce moment précis. Votre pokémon devra adopter des postures qui lui permettra de lancer plusieurs coups et combos. Il y a aussi des contres, des prises, …

Bref, appuyez sur tous nos boutons de manette ne servira à rien, il faut se lancer directement dans le didacticiel pour maîtriser cette nouvelle façon de combattre !

Pokken Fight

 

Et vous alors ? Quel sera votre champion favori ?

En attendant d’acquérir le jeu sur Wii U (ou même la Wii U), on peut vous proposer un petit jeu avec des Pokémons ! Il s’agit d’un jeu de tower defense assez amusant et qui saura vous faire patienter avant de vous lancer dans l’arène de Pokkén Tournament !

Jeudi, Sony a fait très plaisir à ses joueurs en annonçant la création d’une compagnie qui sera entièrement dédiée au développement de jeux vidéos pour smartphones, mais surtout qui adaptera les titres disponibles sur la Playstation directement sur votre mobile !

Alors, heureux ?

La compagnie, nommée ForwardWorks Corporation sera basée à Tokyo. Dans son communiqué, le groupe annonce qu’elle « vise à déployer de nouveaux produits vers le marché en pleine expansion des appareils mobiles ». En effet, les jeux sur mobiles, c’est LA tendance du moment, donc la plupart des grosses pontes du jeux vidéos n’aimeraient pas passer à côté d’une nouvelle opportunité de toucher de nouveaux joueurs.

Début des opérations ? Le 1er avril (pas de blague hein)

C’est Atsushi Morita, président de la branche japonaise de Sony Computer Entertainment qui a pour mission de mettre en place cette nouvelle stratégie qui, Sony l’annonce, « s’appuiera sur les franchises des nombreux jeux PlayStation et leurs personnages […] pour proposer des applications ludiques optimisées pour les écrans connectés, dont les smartphones ».

Bon encore une fois, il va falloir être patient car ces applications seront pour l’instant réservées aux marchés japonais et asiatique. Pour le moment, aucun titre n’a été annoncé, donc ça nous console (vous avez vu le beau jeu de mot ? Vous l’avez vu ?). Allez, un petit câlin en attendant.

Cette annonce fait légèrement écho à Nintendo qui a annoncé la sortie de cinq jeux sur smartphones courant 2016-2017 dont Miitomo, déjà sorti au Japon (il sera disponible en France le 31 mars 2016). Vous pouvez voir la bande-annonce de ce jeu mobile juste en dessous.

Bon en attendant tous ces supers nouveaux jeux sur mobile, vous pouvez déjà vous amuser sans aucune restriction sur notre site qui contient tout de même 11 000 jeux gratuits et ça, c’est pas négligeable !