Cléopâtre et la Société des Architectes, nouvelle version !

Le tout nouveau projet de Bruno Cathala et Ludovic Maublanc, porté par Mojito Studios et nouvellement illustré par le talentueux Miguel Coimbra (7 Wonders, Smallworld, Outlive…) va frapper un grand coup : la réédition avec un superbe matériel de Cléopâtre et la Société des Architectes (en anglais : Cleopatra and the Society of Architects) paru en 2006.

Pour cette campagne Kickstarter qui vaut le détour, vous aurez droit en prime à deux extensions qui prolongeront le plaisir de jeu : « The Cult of Sobek » et  « The Whims of Cleopatra ».

Cleopatra-and-the-society-of-architects

Cléopâtre et la Société des Architectes sur Kickstarter

L’un des gros points forts de ce jeu, au-delà des règles mais nous allons y revenir : la mise en place du jeu avec l’ensemble des éléments met immédiatement dans l’ambiance !

cleopatre-et-la-societe-des-architectes-elements-de-jeu

On prépare les bases du palais avec le jardin suspendu (ce qu’on faisait avant avec la boite renversée), la place aux Sphinx, la petite figurine de Cléopâtre sur son allée et le plateau des adorateurs. Chaque joueur dispose d’une fiche personnelle et une petite pyramide de corruption destinée à recevoir les amulettes de corruption, dont il faudra à tout prix se débarrasser, ou en tout cas, en avoir le moins possible à la fin de la partie !

palais-photo

Et c’est là que la mécanique est géniale : la tentation sera forte, pour atteindre vos objectifs et construire les plus beaux ouvrages pour la Reine, de faire appel à quelques ressources ou acolytes pour le moins douteux… Vous pourrez faire appel à eux, certes, mais n’en abusez pas ! Car le plus corrompu finira dans le bassin à crocodiles…

cartes

Bâtir le palais de la Reine

Chaque joueur incarne un architecte qui aura le choix d’une action obligatoire parmi la visite du marché ou la visite de la carrière. Pendant la visite du marché, en piochant dans un étalage, vous allez constituer votre main jusqu’à 10 cartes (ou au-delà si vous acceptez de prendre des amulettes de corruption…). A noter que les cartes du marché seront face visible ou face cachée, facilitant (ou pas) votre prise de décision.

cleopatre-et-la-societe-des-architectes-palais-photo-2

En visitant la carrière, vous allez pouvoir bâtir un ou plusieurs éléments du palais de Cléopâtre. De nombreuses conditions et bonus vont vous demander un peu de réflexion avant de vous lancer dans la construction d’un ouvrage en particulier : les murs avec colonnes, les sphinx, le trône et son piédestal, les 2 obélisques, les montants de porte et toute la mosaïque du jardin.

Véritable jeu dans le jeu, au travers de cette mécanique de placement des mosaïques, on apprécie la profonde affection de Bruno Cathala pour les pentominos (qu’on retrouve notamment dans Kiwara chez Ôz Editions). A noter que vous pourrez placer des statues dans les espaces libres et impossibles à combler avec l’une de vos statues. Cela vous permettra notamment en fin de partie de perdre une amulette de corruption. Pratique !

plateau-de-jeu

Gare aux crocodiles !

asterix_et_cleopatre_architectes

On sait l’affection de la Reine égyptienne pour ses crocodiles qu’elle aimait nourrir avec les corps vivants de ceux qui l’avaient déçue. Dans Cléopâtre et la Société des Architectes, vous pourrez user des pouvoirs des adorateurs de Sobek, vous octroyant un nombre (secret) d’amulettes de corruption. En demandant trop fréquemment de l’aide aux mendiants, aux courtisanes, aux ambassadeurs, aux scribes, aux contrebandiers ou au vizir, vous vous exposez lourdement à la sentence de la Reine.

adorateurs

A chaque groupe de bâtisses finalisé, Cléopâtre, impatiente, avance vers son palais. A la 5e case, c’est la fin de la partie. Chaque joueur doit alors révéler le nombre d’amulettes de corruption dans sa pyramide, et celui qui en possède le plus, verra ses efforts réduits à néant… L’architecte « vivant » avec le plus de talents d’or remporte la partie.

A noter qu’au 3e et 4e pas de la Reine, une offrande au Grand Prêtre devra être faite par les joueurs. En secret, chacun décide du nombre de talents d’or qu’il va offrir. Le plus généreux retire des amulettes de corruption de sa pyramide, les autres… en regagnent en fonction de leur mise. Ne soyez pas avare !

Cleopatre et la société de architectes - nouvelle version -boite KS

Notre conclusion sur Cléopâtre et la Société des Architectes, nouvelle version

Pas de panique, les extensions « The Cult of Sobek » et « The Whims of Cleopatra » seront compatibles avec l’ancienne version du jeu.

cleopatre-et-la-societe-des-architectes-ancienne-version

La première contient 3 figurines de Sobek et des aides de jeu, et la seconde propose un gros dé de 40mm de haut et 7 tuiles bonus. Nous n’en savons pas plus à ce stade hélas.

esquisses-palais

Que vous avez déjà l’exemplaire de Days of Wonder ou non, nous vous recommandons d’investir dans cette nouvelle version de Cléopâtre et la Société des Architectes, un jeu magnifique aux nombreuses qualités. A noter de surcroit que l’édition française sera portée par Lucky Duck Games, réputés pour leurs productions de qualité. « What else ? » comme dirait l’autre.

cleopatre-kickstarter

Des éléments de jeu en métal, en plastique, en résine, et sublimes figurines… les différents paliers tombent un à un, il serait dommage de passer à côté !

On vous laisse avec le sympathique trailer créé pour l’occasion de la campagne, qui fait bien envie !

Guillaume

Responsable Éditorial au sein du Groupe Actiplay depuis 2005, j'ai la charge de nos différents portails de jeux et de l'équipe en place pour les faire fonctionner. Au cours de toutes ces années, j'ai pu nouer des liens forts avec les studios et éditeurs de jeux. Passionné de jeu sous toutes ses formes depuis toujours, je m'intéresse aux concepts et mécaniques de jeux qui naissent chaque jour. Fan de jeux video depuis la SEGA Master System, régulier des jeux de société, rôliste et même GNiste, je mets à profit mon expérience pour guider les internautes de Jeux.com vers LE jeu qui mérite leur attention !