C’est le moment des Débats Débiles !

Découvrez Débats Débiles, un jeu de Cyril Blondel et Jim Dratwa, distribué par les éditions Le droit de perdre.

Une fois de plus, Le droit de perdre propose un jeu sans prise de tête, pour animer joyeusement vos soirées entre potes. Ici, avec Débats Débiles il va s’agir de diviser vos potes pour mieux régner en maître·sse sur eux.

Comptez 15 minutes pour une partie de 5 à 100 joueurs (ah oui quand même, ça fait une grande tablée) pour les plus de 14 ans.

 

debats-debiles-contenu

 

Le jeu de Débats Débiles consiste en 60 cartes mots-clés, 2 antisèches, 1 jeton Tyran et 1 jeton Pari, et les règles du jeu qui, vous allez rapidement le voir, sont très simples ! La boîte de jeu se veut minimaliste et petite pour jouer très rapidement et l’emporter à toutes vos soirées afin de créer de nombreux débats… débiles donc !

 

Une partie de « Débats Débiles »

Dans Débats Débiles, chacun y va de sa question qui va la plus diviser le groupe.

Tous les joueurs piochent une carte mots-clés et lisent en secret les quatre mots s’y trouvant.

Chacun réfléchit à une question en utilisant 2 mots de sa carte.

Un joueur devient le meneur et pose sa question.

  • « Un robot peut-il être meilleur au football que Steve Mandanda ? »

Il compte jusqu’à 3 et chacun vote avec son pouce :

  • Vers le haut pour oui,
  • Vers le bas pour non.

Débats-débiles-oui-non

Il marque 1 point par réponse minoritaire, son score peut donc aller de 0 (tout le monde a répondu la même chose) à la moitié des votes (lorsqu’il y a égalité).

 

« Petit Tyran tu seras »

Il annonce son score et récupère le jeton Petit Tyran.

C’est au tour des autres joueurs d’être meneur à tour de rôle dans le sens horaire…

Dès qu’un meneur égalise (ou encore mieux) dépasse le score du Petit Tyran, il devient le nouveau Petit Tyran !

Débats-débiles-choix

 

La finale du Grand Tyran

Une fois le tour complet de la table, le dernier joueur à être en possession du jeton Petit Tyran se lance dans la finale pour espérer devenir le Grand Tyran et régner sur les autres (ça fait peur un peu, vous ne trouvez pas ?) !

Le Petit Tyran pioche une carte, regarde le numéro inscrit dessus et lit les questions correspondantes dans les deux antisèches de Jim et Cyril – leurs noms vous dit quelque chose ? c’est normal, ceux sont les génies qui ont créé ce jeu – et en sélectionne une qu’il va énoncer à voix haute.

Débats-débiles-jeux-com

Pour la finale, les autres joueurs sont divisés en deux camps. Ceux-ci vont avoir 30 secondes de réflexion avant de devoir donner une réponse. Toujours dans le même principe, le Petit (bientôt Grand ?) Tyran compte jusqu’à 3 et le représentant de chaque équipe vote.

  • Si les deux réponses sont identiques, le Petit Tyran a perdu et le peuple gagne, c’est la joie dans l’assemblée !
  • Si les deux réponses diffèrent, le Petit Tyran devient le Grand Tyran, les autres se prosternent face à tant de suprématie !

Le Petit (Ou grand s’il a gagné) Tyran lance la partie suivante en devenant le premier meneur. Son règne fut court.

 

Les variantes pour jouer à Débats Débiles

Selon le nombre que vous allez être à vouloir jouer, Débats débiles proposent des variations dans le jeu.

A 3-4 joueurs

Vous êtes en petit groupe et souhaitez quand même jouer à Débats Débiles ? Pas d’inquiétude, le jeu s’adapte à vous. Dans cette variante, le meneur vote aussi ! Mais avant de voter, il va poser, face cachée, le jeton Pari, la flèche en direction de la personne dont il pense qu’elle sera la seule à répondre différemment. Après le vote, si son pari est gagné, il peut ajouter 1 point supplémentaire à son score (et ça c’est cool) !

 

A partir de 16 joueurs

Vous êtes en grand, voire très grand groupe ? Débats Débiles vous propose de jouer en équipes. Vous réfléchissez ensemble à la question mais lorsque vous votez, celui-ci compte pour 1 point.

 

Débats Débiles, une soirée débats en perspective

Débats Débiles, c’est le genre de jeu où vous allez avoir envie de débattre un peu sur ces questions que vous allez poser.

Exemple : Comment ça Jean-Mi (Les Jean-Mi je vous aime, ne me détestez pas !), tu penses vraiment que « Mettre un polo sur les épaules c’est encore à la mode ? »… Il va falloir que l’on parle sérieusement de tes goûts vestimentaires.

 

A la rédaction de Jeux.com, on a en tout cas bien rigolé et il nous tarde de le ressortir en soirée pour voir quelles questions saugrenues nos potes vont inventer.

 

Vous aimez les jeux ambiance sans prise de tête, (re)découvrez les jeux proposés par Le Droit de Perdre, parce que l’important pour ces éditions c’est de s’amuser avant de chercher à savoir qui a gagné ou perdu et parfois on a juste envie de passer un bon moment… parce que l’important c’est de participer !

Marion

Je suis rédactrice spécialiste Jeux de société au sein de l'équipe Jeux.com depuis juin 2019. J'ai à cœur de dégoter pour vous les nouveautés des éditeurs indépendants, des projets de crowdfunding... et de vous en parler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.