Dig your way out, s’évader de prison n’est pas un jeu d’enfant

Aujourd’hui, présentation d’un jeu immersif sur le thème du milieu carcéral, Dig your way out.

Les enfants de moins 16 ans sont priés de passer leur chemin, ils sont encore jeunes pour finir en prison.

Dig your way out est un jeu de stratégie de David Simide, illustré par Mihajlo Dimitrievski, plus connu sous le pseudo The Mico (Explorateurs de la Mer du Nord, Claim…) édité par Borderline Editions (Kluster, Egocentric World…).

dig-your-way-out-pions-4
Les prisonniers de Dig your way out

Vous serez entre deux et six prisonniers (+ 16 ans) à tenter de vous échapper de la prison de Dig your way out en moins de 45 minutes.

 

Pour la petite anecdote…

Le jeu fut un véritable succès lors de son lancement durant l’été 2019 sur la campagne de financement participatif de Kickstarter puisqu’il a atteint les 100% en à peine 6h ! Il est à présent disponible dans toute bonne boutique ludique.

 

Dig your way out : ta seule porte de sortie ? Creuser

« Tu vois, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi, tu creuses. »

Le Bon, la brute et le truand

dig-your-way-out-boite

 

Comment gagner à Dig your way out ?

Vous incarnez des prisonniers/prisonnières (il s’agit d’une prison mixte !) et pour gagner dans ce jeu, vous allez tout faire pour vous évader de prison en creusant un tunnel. Le premier qui atteint le nombre de Points de tunnel requis (selon le nombre de joueurs) s’évade et gagne la partie.

dig-your-way-out-cartes-perso-homme
Un·e seul·e pourra prétendre atteindre la sortie.

« Il est le seul à avoir pu s’évader avant que l’alarme ne soit déclenchée. Le sort de ses codétenus n’est pas le même, les gardiens procèdent à une fouille générale de toutes les cellules et découvrent les tunnels inachevés.

Pour eux, direction le quartier de haute sécurité ! »

 

T’as pris perpet’ mais tu ne l’entends pas de cette oreille

J’vous jure, j’suis innocent. J’l’ai pas tué à l’autre. J’mérite pas d’être en prison.

Vous êtes détenu dans la prison la plus contrôlée du pays, mais vous estimez que vous n’êtes pas à votre place, vous vous ennuyez alors vous décidez de commencer à creuser un trou… Petit à petit il se transforme en tunnel qui pourrait bien vous mener vers la liberté extérieure.

 

Mise en place du jeu

Si le jeu n’est jouable que jusqu’à 6, vous avez tout de même le choix entre 12 personnages (6 hommes et 6 femmes) pour incarner votre détenu·e.

dig-your-way-out-cartes-détenus

Chaque joueur positionne son pion joueur dans la case cellules sur le plateau de jeu (celui-ci possède deux faces :  recto pour le mode normal c’est-à-dire chacun pour sa pomme, et verso pour le mode par équipe coopératif)

dig-your-way-out-cellules

 

et place devant lui son plateau prisonnier.

dig-your-way-out-pres-jeu
En début de partie, chaque détenu possède une carte « Passif » et trois cartes « Fouille ».

 

Les autres cartes « Fouille » sont posées face cachée sur leur emplacement.

Les jetons Cigarettes et Raclées doivent être accessible pour tous les joueurs.

Les cartes « Gangs » sont mélangées et placés respectivement sur leur emplacement Gang.

dig-your-way-out-cartes4

 

Les cartes « Outils », pelles, pioches et cuillères, ainsi que les cartes « Surins » sont placées sur leur case respective.

dig-your-way-out-pres-jeu-2
Une partie à deux joueurs

Tout est en place pour commencer la partie de Dig your way out !

 

Une journée type dans la prison de Dig your way out

Les journées sont longues en prison, alors il faut bien s’occuper, se balader, se bastonner, puis se faire soigner à l’infirmerie, intégrer un gang pour plus de sécurité, fabriquer des outils et des armes… et surtout essayer de s’évader en construisant un tunnel. Vous avez compris, il y a pleins de choses à faire dans Dig your way out, comme dans une vraie prison (ou en tout cas de l’image que nous en avons eu dans les séries et films). On vous explique tout ça.

dig-your-way-out-pres-jeu-3

 

T’as le choix pour t’occuper dans Dig your way out

A tour de rôle, les prisonniers pourront effectuer jusqu’à deux actions, basiques et/ou de lieu, par tour.

Et une fois par partie, quand ils le souhaitent, les prisonniers peuvent dévoiler leur carte « Passif » pour en appliquer l’effet.

dig-your-way-out-cartes-action
Les cartes « Passifs »

 

Les actions Basiques

Les actions basiques peuvent être effectuées dans différents lieux.

 

Vous déplacer

En lançant le dé ou prudemment en dépensant vos deux actions pour vous rendre sur le lieu de votre choix. Un petit tour par l’infirmerie pour vous aider à vous remettre de vos raclées aussi (Voir « se soigner » en action de lieu). Si vous lancez le dé, vous devez obligatoirement vous déplacer. Ainsi, si vous faîtes un « 1 » et que vous êtes en Cellules, vous devez impérativement aller à l’Infirmerie.

Forcément, il se passe des choses un peu partout dans la prison. Donc il va falloir naviguer entre les différentes pièces pour obtenir des outils afin de creuser ce fichu tunnel et vous en aller fissa bien fait.

 

Fouiller

Piocher le nombre de cartes Fouilles (de 1 à 3 cartes) indiqué là où vous vous trouvez.

dig-your-way-out-cartes3

Lors de vos fouilles vous pourrez découvrir des trésors pour, par exemple, vous aider à créer une arme, ou à donner des objets pour obtenir votre autorisation d’intégrer un gang. Cependant, interdiction d’avoir plus de 10 cartes en main.

 

Activer carte Action

Appliquer l’effet de la carte Action que vous avez en main.

dig-your-way-out-douches

Vous pourrez notamment obtenir la visite d’un proche qui vous refilera bien discrétos 3 cartes « Fouille » et 3 « Cigarettes », ça fait toujours plaisir.

 

Racketter

Si un autre joueur se trouve sur le même lieu que vous et que vous avez au moins une carte « Arme » en main, vous pouvez lancer un racket en lui demandant la carte « Arme » que vous souhaitez lui prendre. Soit il coopère et vous la donne directement, soit il ne l’a pas ou ne souhaite pas vous la donner et un combat s’engage. Il doit alors vous contrer avec une carte Arme. Dès qu’un joueur ne peut/veut plus poser de carte « Arme » il perd le combat et prend une Raclée. Le vainqueur récupère une carte dans la main du perdant.

Le monde carcéral ce n’est pas vraiment la joie ! En prison, vous allez prendre et mettre des raclées c’est certain. Ça risque d’être douloureux parfois !

 

Intégrer un gang 

Rejoignez un des 6 gang (recto gang Hommes / verso gang Femmes) pour obtenir une capacité spéciale permanente.

dig-your-way-out-cartes-gagnster

Vous pensiez ramener votre petit minois pour être accepté dans un gang ? Que nenni ! Il va falloir payer en cartes « Accessoires ». Mais attention, tous les gangs ne sont pas attirés par les mêmes objets. Une fois les objets donnés, piochez une carte du gang correspondant. C’est bon, vous faîtes partie de la Famille.

 

Fabriquer

Lors de vos fouilles vous allez obtenir des objets, qui une fois assemblée, pourraient se transformer en armes pour vous battre ou en outils pour creuser. Fabriquer est donc l’action d’assembler ces différents éléments pour en créer un nouveau.

Il vous sera en revanche interdit de fabriquer dans vos cellules et les douches ou si vous avez reçu une/deux raclées.

 

Les actions de Lieu

Les actions suivantes ne sont réalisables uniquement si vous vous trouvez dans le lieu en question.

 

Vendre

Il s’en passe des choses dans la Promenade, défaussez les cartes en main que vous désirez et échangez-les contre des cigarettes.

T’inquiète pas frère, les cigarettes c’est pas fait que pour fumer, ça va te servir de monnaie d’échange.

dig-your-way-out-zoom-plateau
L’iconographie vous rappelle les possibilités

Acheter

Toujours dans la Promenade, vous pouvez échanger vos cigarettes contre des surins, des pioches ou même des pelles. Mais bon, une pelle ça vaut quand même 8 cigarettes.

Eh oui ! Ça se mérite de s’échapper, ça ne se fait pas tout seul !

 

Se soigner

Rendez-vous à l’Infirmerie pour vous reposer et retirer 1 Raclée.

dig-your-way-out-zoom-plateau-2

Ça peut être intéressant quand on sait que nous ne pouvons pas fabriquer lorsque nous avons pris des raclées !  

 

Voler une cuillère

Un petit tour par le Réfectoire et vous volez discrètement une cuillère à la fin du déjeuner.

dig-your-way-out-zoom-plateau2

Bon c’est sûr que ce n’est pas grand-chose, mais c’est mieux que rien ! Et tout a une valeur dans une prison, ça pourrait vous servir.

 

Creuser

Là clairement c’est le but du jeu, creuser pour s’échapper. Tout ce qui se passe autour n’a plus d’importance, vous creusez comme un·e forcené·e à l’abri des regards curieux dans les Cellules.

dig-your-way-out-carte-perso-2

Les cuillères volées dans le réfectoire vous rapportent un point, les pioches confectionnées 2 points et les pelles rafistolées 3 points. Additionnez vos cartes et échappez-vous avant les autres codétenus !

 

Les variantes de jeu dans Dig your way out

Si vous voulez relever le niveau du jeu de base, jetez un coup d’œil du côté des variantes du jeu, qui, sont plutôt agréable à incorporer pour varier les parties.

 

L’extension Michel & Michelle

Particulièrement appréciable pour pimenter une partie à deux prisonniers, l’extension Michel & Michelle rend la prison encore plus dangereuse qu’elle ne l’était auparavant. En même temps Michelle et Michel sont deux prisonniers, force de la Nature, pleins de testostérone qui font la loi où qu’il/elle passe.

dig-your-way-out-pions

Lors d’une partie, désignez un seul des deux Michel·le pour intégrer la prison. Il/Elle n’est contrôlé·e par aucun joueur en particulier.

En effet, vous allez pouvoir, si vous le souhaitez, après votre tour de jeu habituel, lancez le dé pour déplacer Michel·le. Si Michel·le finit son déplacement dans un lieu où se trouve un ou des joueurs, il/elle va systématiquement les racketter.

De même, si lors de votre tour, vous finissez sur le même lieu que Michel·le, vous vous faîtes racketter, pauvres victimes que vous êtes ! En même temps, quelle idée de déranger Michel·le pendant sa douche.

Oui Michel·le n’est pas commode et vous n’avez pas vraiment envie de l’avoir sur votre dos.

Lors d’un racket orchestré par Michel·le, vous tirez une carte Michel(le).

 

Une carte avec un surin…

dig-your-way-out-cartes-armes

aie aie aie, ça ne sent pas bon pour vous. Coopérez en défaussant une carte Outil. Sinon c’est le combat assuré à coup de cartes Armes et de cartes Michel(le). Vous perdez le combat ? Prenez une raclée. En revanche, si par miracle vous vous en sortez vainqueur, prenez une carte Fouille et paradez fièrement dans la prison. Michel(le) ne vous fait pas peur !

 

Une carte sans surin…

dig-your-way-out-cartes-michel

ouf ! Vous vous en sortez en évitant lâchement la confrontation, le racket s’arrête ! Vous êtes chanceux pour cette fois-ci mais Michel·le rôde dans les couloirs de la prison et pourrait revenir à la charge à n’importe quel moment. Restez sur vos gardes !

 

Le mode par équipe

Si vous êtes 4 OU 6 joueurs, pourquoi ne pas tester le mode par équipe ? Vous savez, dans la prison le plus important ce sont les alliances entre les détenus. Ce mode vous permet ainsi de l’explorer.

dig-your-way-out-plateau2
Côté « Mode par équipe »

Utilisez le côté verso du plateau de jeu avec les deux blocs de cellules A et B.

dig-your-way-out-plateau-3

En début de partie, les joueurs se départagent en deux groupes. Ils vont pouvoir ainsi s’entraider lors d’un racket par l’équipe adverse (ça peut se transformer en grosse baston des familles), fabriquer dans le bloc adverse (comme ça si vous laissez des évidences, c’est pas vous qui prendrez), se déplacer sur le même lieu qu’un coéquipier appartenant au même gang sans avoir à lancer le dé, mais ils ne pourront creuser leur tunnel seulement dans leur bloc… c’est compréhensif, il ne faudrait pas rameuter tout le monde si vous êtes vus en train de creuser 😉

Une nouvelle action basique intègre ce mode de jeu, l’échange. Deux coéquipiers peuvent ainsi s’échanger autant de cartes qu’ils le souhaitent, et donner ou recevoir des jetons Cigarette s’ils se trouvent sur le même lieu. Eh oui, autant se partager ses avantages pour s’échapper ensemble plus rapidement !

 

Dig your way out, La grande Evasion

Dig your way out n’est certainement pas un jeu tout public étant donné son thème et son langage employé. Mais il n’en reste pas moins un jeu accessible qui offre une multitude de possibilités et de moyens simples à comprendre pour arriver à ses fins et gagner/s’échapper de prison.

dig-your-way-out-carte-fouille-au-corps
Carte « Action »

Dig your way out, c’est un jeu de plateau, original et complet, de placement et de gestion de main dont l’iconographie se dissimule un peu partout – sur les cartes, le plateau de jeu et les plateaux individuels de prisonniers – ce qui aide facilement à se remémorer des actions possibles sans gâcher la partie.

dig-your-way-out-plateau-zoom
Plateau vide – voir l’iconographie

Du coup, pas besoin de faire de longs allers-retours sur le livret de règles (en 5 langues !) qui est, par ailleurs, clair et qui propose des exemples détaillés. Au moins, on n’est jamais vraiment perdus dans ce pénitencier, mais il va quand même nous mener la vie dure et ça ne va pas être un moment de tout repos à passer.

dig-your-way-out-cartes

 

Une prison où il s’en passe des choses

On vous prévient, attendez-vous à des parties où les prisonniers se font racketter des pelles qu’ils ont longtemps mis à acquérir, à vous faire des coups de p*tes, à vous voir voler la victoire sans avoir fait attention aux cartes que les autres possédaient. Faîtes-vous petit·e pour ne pas être la cible des autres détenus, n’hésitez pas à ajouter Michel·le pour une partie un peu plus musclée. A deux joueurs ou plus, vous allez vous régalez et tout faire pour retourner dans ce pénitencier et vous en échapper de nouveau.

dig-your-way-out-carte-perso
Retrouvez toutes les actions sur le plateau Personnage

Vous l’avez compris, la vie n’est pas rose derrière les barreaux, mais Dig your way out est un jeu de plateau exquis à souhait. Surtout lorsque l’on sait que nous l’avions testé en pleine période de confinement et que nous aussi nous n’avions qu’une envie c’était de nous échapper… de notre appartement !

 

Dig your way out, un travail d’une main de maîtres

Nous sommes en amour pour les illustrations à la fois dark et amusantes de The Mico qui rendent le jeu encore plus attrayant. C’est un excellent choix d’artiste et de direction artistique que nous avons là, proposé une fois de plus par Borderline Editions. On vous recommande d’aller voir le travail de Ultra NAN pour Egocentric World.

dig-your-way-out-cartes-gang
Cartes « Gang »

Le matériel est d’excellente qualité. Les plateaux sont épais, les cartes toilées, les personnages en « standees », les cigarettes plus vraies que nature, et le dé est orange, en référence aux tenues orange des détenu·es.

dig-your-way-out-pres-éléments

« Je suis ici depuis moins de deux semaines. J’ai été affamé, senti, taquiné, traqué, menacé, menacé et appelé Taylor Swift. »

Orange is the New Black

 

D’ailleurs, nous ne sommes finalement pas surpris que Borderline édite ce jeu lorsque nous connaissons les jeux sensationnels qu’ils ont à leur catalogue. Une fois de plus, c’est un jeu sans critique négative pour notre part ! Gardez vos yeux grands ouverts sur cet éditeur, ils ne sont pas près d’arrêter de nous étonner. Et un grand bravo du français David Simide dont il s’agit du premier jeu !

kickstarter-dig-your-way-out
Kickstarter Dig Your Way Out

Malgré l’univers dur du milieu carcéral, Dig your way out est un jeu fun, dynamique, nerveux et interactif, un véritable coup de cœur ludique pour l’année 2020 ! Bah quoi, on aime racketter et s’échapper en donnant discrètement des coups de petite cuillère pendant que les autres détenus dorment, c’est notre droit !

 

L’univers carcéral dans les jeux de société

Il n’y a pas que Dig your way out qui se passe dans une prison.

Dans un autre genre, découvrez Lâche pas la savonnette, de Don’t Panic Games qui vous enferme dans les douches d’une prison où vous n’avez pas vraiment envie de faire tomber la savonnette au risque de perdre… la partie.

lâche-pas-savonnette-pres-finale

C’est drôle, rapide et politiquement incorrect, un vrai délice à partager entre potes pour des parties de haut vol et de fous rires !

 

 

Envie de faire un petit tour en prison ludique ?

Marion

Je suis rédactrice spécialiste Jeux de société au sein de l'équipe Jeux.com depuis juin 2019. J'ai à cœur de dégoter pour vous les nouveautés des éditeurs indépendants, des projets de crowdfunding... et de vous en parler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.