Egocentric World : Il vaut mieux être humble !

Dans une dystopie où crises mondiales s’enchaînent, les nations ne sont plus que des reliquats d’un temps passé. Aujourd’hui, des mégapoles en constante compétition doivent prendre garde à ne pas s’effondrer sous le poids de leur propre égocentrisme… Non, nous n’avons pas vous parler de la crise mondiale dû au Covid-19 mais bien d’un jeu, qui se veut criant de vérité face à notre actuelle réalité, bienvenue dans Egocentric World. Départ imminent pour un monde nouveau !

egocentric-world-boite

Egocentric World est un jeu de cartes, nouveauté de l’été 2020 chez Borderline Editions, qui se joue de 1 à 6 joueurs dès 7 ans, et dont les parties rapides se jouent en 15 minutes.

egocentric-world-info

Créé par Julien Vaucanson et François Bergeron, sublimement illustré par Ultra NAN, Egocentric World contient seulement 60 cartes et pourtant c’est un jeu nerveusement empli de bluff et de stratégie.

egocentric-world-cartes-2

 

Egocentric World, le monde où il ne fait pas bon d’être égocentrique

Le jeu se compose de cartes numérotées de 1 à 12 qui représente la valeur d’Egocentrisme.

egocentric-world-photo-5

Chaque joueur et joueuse est à la tête d’une ville qui se constitue de ses cartes en main.

Pour gagner une partie d’Egocentric World, il suffit au bout d’une ou plusieurs manches (lorsqu’un joueur atteint 50 points, la partie s’arrête) d’avoir un total d’Egocentrisme le plus faible.

 

La mise en place d’Egocentric World

En début de partie, chacun·e reçoit 5 cartes dans sa main. Le reste des cartes forment la pioche pour cette manche. Une carte de la pioche est retournée face visible, c’est la première carte de la défausse.

 

Bienvenue dans le dystopique Egocentric World

Chacun·e son tour, les joueurs vont pouvoir compléter une action selon cinq proposées :

egocentric-world-photo-2

 

  • Piocher dans la pioche : le joueur peut la jeter ou la mettre dans sa main. Dans le second cas, elle remplace alors une autre carte de la main qui doit être jouée.

egocentric-world-partie-2

 

  • Piocher dans la défausse: le joueur prend la première carte de la défausse en main et en joue une autre de sa main.

 

  • Jouer une carte de la main : il est possible de jouer une carte de sa main de même valeur que la première carte de la défausse.

 

  • La paire de cartes : si un joueur a une paire de cartes de même valeur, il peut en jouer une en montrant la paire aux autres joueurs, l’autre reste dans sa main.

egocentric-world-partie

 

  • Dire « Stop »: La manche s’arrêtera avant le prochain tour du joueur qui prononce ce mot. (Sinon, la manche s’arrête immédiatement lorsqu’un joueur n’a plus de cartes en main)

egocentric-world-photo-3

 

A la fin d’une manche, on fait la somme des valeurs d’égocentrisme dans la main de tout le monde.

 

Les capacités spéciales

egocentric-world-photo-4

Les cartes présentant une forte valeur d’égocentrisme ont des capacités spéciales qui peuvent éventuellement être activées lorsqu’elles sont jouées (mais pas lorsqu’elles sont jetées).

egocentric-world-capacités-spéciales
Pour retrouver l’intégralité des règles du jeu, cliquez ici.

Le Mode Solo

Si vous êtes seul·e, vous pouvez tout de même jouer à Egocentric World grâce au mode Solo présent dans la notice !

Cette fois-ci, pas de joueur réel face à vous, vous défiez deux Citébots. Elles auront leur tour de jeu avec possiblement des capacités spéciales à votre encontre ou celle de l’autre Citébot, mais vous pourrez les contrer et tenter de gagner en ayant le score d’égocentrisme le plus bas.

Qui de vous ou des Citébots gagnera ?

 

Egocentric World, notre généreux avis

Egocentric World étant un jeu de cartes, c’est un jeu au format voyage qui se transporte et se joue partout.

Les règles du jeu sont expliquées avec soin et le jeu se met rapidement en place, ce qui offre des parties rapides et rend le jeu accessible à tous et toutes. Il n’en reste pas moins que la stratégie est à l’honneur et que les parties sont tendues.

L’autre point que nous avons apprécié, il y a un véritable mode solo, que nous avons eu l’occasion de tester.

 

Quand l’art rencontre le jeu

Egocentric World invite l’artiste Ultra NAN, sherbrookois (ndlr : ville du Québec au Canada) engagé et dessinateur, dont l’emblématique et politique personnage sied à merveille à l’esprit du jeu de cartes.

egocentric-world-ultra-nan
Ultra NAN

De notre avis, c’est un choix audacieux mais judicieux d’avoir allié le talent du créateur dont les dessins valent mille mots à Egocentric World où le but du jeu est tout de même d’avoir le moins de point d’égocentrisme. Pour nous c’est un grand Oui, nous adorons les illustrations du jeu qui nous ont transporté dans le jeu si simplement et efficacement !

egocentric-world--cartes

Borderline Editions nous étonne agréablement à chaque fois et propose des jeux géniaux !

 

Alors, si nous vous avons donné envie de tester Egocentric World ou que vous avez déjà le jeu, dîtes-le nous en commentaire !

Marion

Je suis rédactrice spécialiste Jeux de société au sein de l'équipe Jeux.com depuis juin 2019. J'ai à cœur de dégoter pour vous les nouveautés des éditeurs indépendants, des projets de crowdfunding... et de vous en parler.

Une pensée sur “Egocentric World : Il vaut mieux être humble !

  • 2 juillet 2020 à 19 h 56 min
    Permalink

    Bon ben j’ai envie de dire que je suis l’auteur du jeu et que je vous remercie de la critique que j’ai partagé sur ma page personnelle.

    C’est mon premier jeu, donc un grand merci d’avoir apprécié de jouer avec !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.