Entre les lignes : un dessin peut en cacher un autre

Après le succès de The Mind, récompensé aux As d’Or comme meilleur jeu de l’année 2019, l’autrichien Wolfgang Warsch s’amuse une fois de plus à jouer avec notre l’esprit. Retenez d’ailleurs bien son nom, il est particulièrement prolifique et saura, nous sommes certain·es, nous étonner dans les années à venir.

Découvrez sa dernière nouveauté, Entre les lignes, illustré par Cédric Michiels, édité chez Act in Games et distribué par Blackrock Games pour l’hexagone.

 

Entre les lignes est un party game qui se joue de 4 à 8 joueurs, à partir de 10 ans, où les parties rythmées par des dessins durent environ 30 minutes.

 

Saurez-vous lire le message caché des dessins dans Entre les lignes ?

Entre les lignes ne va pas vous demander d’être bon dessinateur/bonne dessinatrice mais plutôt d’être original·e et subtil·e, le but étant que votre partenaire trouve votre mot, sans vous faire démasquer par les autres.

Un tour de partie

A chaque tour, une personne différente est désignée joueur actif. Il/elle tire une carte et y découvre un mot, puis pioche X cartes (Nombre de joueurs – 2 cartes) sans les regarder, qu’il mélange à la sienne.

Il distribue les cartes aux autres joueurs. L’un·e se retrouve avec le même mot que le joueur actif (mais ne le sait pas encore).

A vos marques, prêts, dessinez : la phase de dessin

Tout le monde attrape son crayon à papier, c’est le moment de dessiner une image évocatrice pour que le coéquipier qui vous a été assigné au hasard vous identifie, sans que les autres personnes ne devinent que vous êtes liés et donc complices.

 

« Je vois, je vois… » : la phase de déduction

C’est le moment le plus fatidique et où tout peut se passer. Comment allez-vous faire deviner « vin », sans vous faire démasquer par les autres joueurs qui ont eu les mots suivants : « histoire », « fête », « Harry Potter » ou « Force » ? Trouvez une manière sournoise pour que seul·e votre complice vous démasque.

« A voté » : la phase de décompte des points

Toute la subtilité du jeu se joue dans cette phase de la manche en cours.

Les points sont attribués en fonction du nombre de suppositions incorrectes, mais encore faut-il que le joueur actif et son complice aient deviné qu’ils étaient liés pour obtenir des points.

 

Le contenu de la boîte Entre les lignes

  • 1 plateau de jeu
  • 56 jetons Vote
  • 8 crayons
  • 8 jetons Points
  • 115 cartes Mots
  • 8 pions
  • 5 cartes Chiffre
  • 8 supports de pion
  • 1 bloc de papier

Notre avis sans sens caché, ni dessins

Pas besoin de lire entre les lignes pour savoir ce que nous avons pensé du jeu, on va y aller franchement.

On aurait aimé vous donner notre impression de « Entre les lignes » en dessins, mais on va vous épargner ! On ne rendrait pas justice au jeu… en d’autres termes, nous ne sommes pas né·es avec la fibre artistique.

Mais revenons à nos dessins, nous sommes ici pour parler d’Entre les lignes.

 

Un air de déjà-vu ?

Nous y avons vu un lien avec « Code Names » où les dessins remplacent les mots. Oui, le but est de trouver le mot en commun avec son partenaire, mais la similitude s’arrête là. Wolfgang Warsch renouvelle le genre en proposant de ne pas se faire démasquer par les concurrents et propose un comptage de points qui peut rapidement ou non vous faire gagner (ça dépend si vous êtes fort·es) et puis vous ne savez jamais à l’avance qui est votre partenaire !

Entre les lignes vous fera aussi sûrement penser à Dixit.

Et qu’est-ce qu’on en pense de la boîte de jeu ?

Le plateau de jeu, même s’il est utile n’est pas totalement indispensable pour jouer et relève un peu du gadget. C’est surtout qu’il prend de la place pour le type de jeu dont il s’agit. Si vous en manquez (de la place), n’hésitez pas à jouer sans, une feuille pour comptabiliser les points vous suffira.

 

Entre les lignes, Un party-game pour vos soirées entre amis

Pour celles et ceux, qui comme moi, sont catastrophiques en dessins, vous allez devoir user de votre créativité, de votre malice et de votre déduction pour marquer des points.

Nous avons tout de même apprécié la complexité du jeu pour faire deviner les mots sans se faire pendre par les concurrents… et ça n’a pas toujours été simple.

Essayez, par exemple, de faire deviner « Pyramides », lorsque les autres cartes présentes sont « scientifique », « minuit » et « Statue de la liberté ».

Les différents paliers de difficulté (du 1 vers le 5) permettent une grande rejouabilité du jeu… si tant est que vous ne vous ennuyez pas en jouant à Entre les lignes.

Et c’est le genre de jeu où plus nous sommes nombreux·ses, plus il est intéressant car difficile et amusant d’y jouer. Pas de temps à perdre, foncez chercher vos voisin·es et entraînez-les dans un party-game de dessins griffonnés.

La règle du jeu Entre les lignes s’explique en quelques secondes. Le jeu peut vite démarrer même avec ceux pour qui c’est la première fois.

Marion

Je suis rédactrice spécialiste Jeux de société au sein de l'équipe Jeux.com depuis juin 2019. J'ai à cœur de dégoter pour vous les nouveautés des éditeurs indépendants, des projets de crowdfunding... et de vous en parler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.