Année du dragon dans Hearthstone annoncée !

Cela fait quelques heures que l’ Année du dragon, la nouvelle année dans Hearthstone a été annoncée, et déjà la communauté est en effervescence… Et justement, l’équipe d’Hearthstone chez Blizzard Entertainment avoue tenir compte de plus en plus de l’avis des joueurs. Voyons ce que l’on sait à un mois de la sortie du prochain bloc.

Hearthstone-annee-du-dragon

#Panthéon2019

D’emblée, le panthéon verra apparaitre de nouvelles cartes des extensions précédentes qui auraient dû rester dans le mode standard, mais également des cartes classiques.

Hearthstone-pantheon2019

Aussi incroyable que cela puisse paraitre, le Garde funeste est donc envoyé en mode libre. Carte emblématique du démoniste depuis ses débuts, elle apportait une valeur énorme à l’ensemble des archétypes démonistes (aggro, cube ou parfois contrôle).

L’acclimatation du druide fait aussi les frais d’une surutilisation dans les decks Provocation avec Hadronox, ou Mecthun ces derniers temps. Ce n’est peut-être pas comme ça que Blizzard voyait ce genre de cartes au départ… du coup couic, panthéon.

Pour la faveur divine, difficile à comprendre. Peu de moteurs de pioches pour le paladin, et précisément utile dans le cas d’un aggro. Alors pourquoi ? A vous de nous dire.

 

Finis les decks pairs, impairs !

Alors là aussi, on n’a pas compris… à peine une année pour profiter de ces nouvelles cartes, qu’on nous les retire déjà ! Genn et Baku, cartes du Bois Maudit, rejoignent donc le panthéon dès cette année. Les decks pairs et impairs ont certes rythmé la meta tout au long de l’année, mais à l’instar d’un deck Reno, qui nécessitait d’avoir chaque carte en seul exemplaire, cela ajoutait de la richesse aux possibilités de decks dans Hearthstone.

Hearthstone cartes-pair-impair

La communauté s’étonnait d’ailleurs du plus grand nombre de decks différents jusqu’alors jamais connus. Chaque classe avait ainsi des archétypes dits « classiques » (aggro, contrôle, mid, tempo, etc…) mais également un deck pair et impair. Même s’il faut bien se le dire, il y a souvent un archétype meilleur que l’autre… sauf peut-être chez le paladin qui a su tirer le meilleur parti des deux (quelqu’un a déjà joué mage pair ?).

On imagine assez bien que Blizzard va nous dégoter encore du neuf pour enrichir la méta, mais cela passera par une nouvelle phase d’équilibrage, pour sûr.

 

L’année du Dragon arrive sur Hearthstone

Et avec elle, son lot de surprises, comme une nouvelle aventure contre l’IA, assez proche des aventures « à aile » où il fallait payer 700 pièces d’or pour accéder à l’épisode suivant (Naxxramas, Karazhan, etc…)

Nouveau Smart Deckbuilder Hearthstone

Jouez avec des versions de decks proches de celles jouées au rang légende ! La volonté de Blizzard est ici de « former » les joueurs à la création de decks viables, et notamment les débutants.

Dos de carte aléatoire

Une fonctionnalité attendue par la communauté qui vous permettra de choisir le « dos de carte aléatoire » qui sélectionnera parmi votre collection d’un des dos et l’affichera en jeu. C’est pas grand-chose, mais ça fait plaisir !

Hearthstone-dos-de-cartes-aleatoire

Relancer une quête légendaire

Vous avez parfois des quêtes proposées par le jeu que vous souhaiteriez ne pas jouer… mais si, celles qui vous envoient dans la Chasse aux monstres pour gagner un paquet du bois maudit… il sera désormais possible de les relancer ! On dit merci Blizzard.

Hearthstone-annee-du-dragon-quete-legendaire

Une arène repensée

Tous les deux mois environs, l’arène vous proposera de jouer parmi des sets de cartes de TOUTES les extensions du jeu. Par exemple au lancement de l’année du dragon, l’arène vous invitera à drafter parmi le Set de base, le Set classique, Malédiction de Naxxramas, Murmures des Dieux Très Anciens, Main Basse sur Gadgetzan, Bois Maudit et la première extension de cette année. Un joli panaché !

Débloquer le héros doré avec l’arène

Il vous sera possible d’avancer dans votre progression vers le héros doré de votre choix après chaque victoire en arène. Là aussi, un joli coup de pouce de Blizzard aux joueurs casual.

Le mode solo de l’année du dragon

A la différence des précédents modes solos implémentés dans Hearthstone, valable pour l’extension en cours, le mode solo de l’année du dragon contera une histoire sur les 3 extensions ! Vous affronterez ainsi l’IA toute l’année dans une aventure épique et rythmée par chaque sortie d’extension, ça promet !

Hearthstone-annee-du-dragon-extensions2019

Dans l’ensemble, même si l’aventure Rastakhan fut un échec, Blizzard a su nous convaincre sur leur maitrise d’une bonne expérience PVE (ou JCE en français, joueur contre l’environnement, contre l’ordinateur). Des premiers retours des beta tests que nous avons avoir, l’expérience de jeu offerte par l’aventure de l’année du dragon est unique et excellente. On a vraiment hâte !

Le moteur de l’aventure et récompenses

On sait d’ores et déjà que la mécanique prévue est sous la forme de la Chasse aux monstres ou Virée en donjon. Vous choisirez votre héros, mais également son pouvoir héroique (parmi le classique et deux nouveaux) et l’orientation du deck de base (ou aléatoire, si vous voulez corser un peu le tout).

Parfois, vous rencontrerez des personnages de la taverne qui vous donnera des bonus pour vous aider, sans combattre, pour agrémenter la cohérence de l’histoire.

Vous pourrez choisir parmi deux modes de difficulté comme les aventures Rochenoire ou Naxxaramas et Blizzard vous proposera un suivi complet de votre aventure, classe par classe, chapitre par chapitre.

A la fin de chaque chapitre, le premier étant offert et les suivants coûtant 700 po, vous débloquerez 3 boosters. Et à la toute fin de l’aventure, ce sera un dos de carte et un booster doré.

Hearthstone-annee-du-dragon-aventure-solo

Date de sortie nouvelle extension 2019 et spéculation

Sur cette page, on sent la volonté de Blizzard de rendre Hearthstone unique par son histoire, son ambiance, et surtout de contrecarrer les plans des derniers jeux de deckbuilding proposés par les concurrents (Magic, Artifact) avec un univers riche issu du travail de l’équipe depuis des années (World of Warcraft).

Il n’y a pas de doute sur l’investissement de l’équipe, on pourrait même croire que Rastakhan fut presque un peu « jeté en patûre » aux joueurs pour signer la fin d’une époque, celle de Ben Brode qui quittait il y a peu l’aventure. N’oublions pas que le développement d’Hearthstone se fait en large décalé du moment où chaque extension nous est présenté.

On a pu lire que le nombre de joueurs d’Hearthstone avait baissé ces derniers mois, mais comme à chaque fin de cycle finalement, peut-être un peu plus à cause de Rastakhan ? Qu’importe, en renouant avec une expérience de jeu PVE profonde, notre sentiment est que les anciens joueurs des aventures Naxxramas, Rochenoire, etc… devraient certainement y jeter un œil.

Étant donné que chaque bloc disponible en avril le fut le jeudi soir en France, on penche pour le jeudi 4 avril 2019 pour la date de sortie de la nouvelle extension, même si tout reste à confirmer par Blizzard.

3 boosters gratuits pour le départ du Mammouth

Pour célébrer dignement le départ de l’année du Mammouth du cycle de jeu, Blizzard proposera 3 boosters pour toute connection entre le 25 mars et le 2 avril (Voyage au centre d’Un’Goro, Chevaliers du Trône de glace et Kobolds et Catacombes), profitez-en !

Hearthstone-annee-du-mammouth