Hearthstone – Nerfs et parties classées 2018

Ça chauffe sur la toile après l’annonce des nerfs sur Hearthstone pour ce mois de février 2018 ! Parlons également de l’évolution des parties classées en mode libre et standard.

Hearthstone février 2018 - nerfs et changement ranked

Hearthstone : comment va tourner la meta après ces nerfs ?

Cela arrive régulièrement et particulièrement avant le prochain passage en mode libre des extensions des 2 dernières années, l’équipe de développement d’Hearthstone a recourt à des modifications plus ou moins radicales pour « équilibrer » le jeu sur certaines cartes.

La prochaine extension étant toute proche (voir notre article sur HCT et prochaine extension), il est normal de calmer certains decks particulièrement redoutables et donc omniprésents sur le ladder (parties classées).

Hearthstone février 2018 - nerf Palefroi d'os

Un changement logique est l’augmentation du coût en mana du Palefroi d’os. Très bonne carte, un poil sous-payée. Il est maintenant invoqué au tour 8, en même temps qu’un Roi Liche par exemple. Cela permettra un peu plus de latitude pour le gérer.

La « fessée » pour les cartes abusives

Le Ver Tunnelier, étranglé

Reconnaissant ainsi le caractère dominant du Ver Tunnelier, 2 mois à peine après sa sortie, Blizzard décide de réduire ses points d’attaque. Le principe reste absolument le même. Ainsi, dès que 7 serviteurs sont morts alors que vous aviez un Ver Tunnelier dans la main, vous invoquez celui-ci gratuitement. Non plus une 5/5, mais une 2/5, et toujours une bête.

Hearthstone février 2018 - nerf Ver Tunnelier

Selon nous, il aurait mieux fallu augmenter le coût de départ en mana, à la manière d’un géant. 10 ou 12 mana pour forcer le joueur à prendre un risque de garder une carte « morte » en main pour au moins 5-6 tours. Et non 3-4 comme actuellement… Mais nous pensons que la carte ne sera tout simplement plus jouée.

Nous verrons avec le temps si les petits gars de Blizzard avaient raison.

Neunoeil et Raza, châtiés

Les 2 légendaires emblématiques depuis de nombreux mois ne sont pas épargnées, mais pour des raisons différentes de l’équilibrage du ladder standard. En effet, l’équipe préfère les modifier juste avant leur passage en mode libre pour tenter de diminuer l’impact du guerrier pirate ou du prêtre Razakus, basé sur la fameuse combo Raza / Anduin.

Hearthstone février 2018 - nerf Neunoeil

Le prêtre est déjà présent dans le mode libre avec Kazakus, Reno et tout ce qui se fait de mieux en archétype monocarte. Blizzard agit ainsi pour canaliser sa suprématie.

Hearthstone février 2018 - nerf Raza

Une meta équilibrée avant la nouvelle année ?

Le chaman et le guerrier devraient ainsi ressurgir, moins apeurés de tomber contre des prêtres et voleur Keleseth. En revanche, le démoniste Contrôle ou Cube reste intouchable avec un très grand taux de victoire, et ces nerfs ne viennent absolument pas troubler son règne. Il ne manquerait pas une carte, Cher Blizzard ?

Changements dans les parties classées Hearthstone

Les joueurs ne descendront que de 4 rangs maximum par rapport à celui qu’ils ont obtenu la saison précédente. En effet, les rangs Légende revenant systématiquement au rang 15, il n’était pas rare en début de mois d’affronter des joueurs au niveau bien plus élevé que le vôtre. Le niveau général devrait donc être lissé.

Hearthstone février 2018 - Ben Brode

Tous les rangs ont désormais 5 étoiles. Cela peut paraitre plus délicat d’obtenir le dos de carte du mois. Mais rassurez-vous, il faudra maintenant 5 victoires en partie classée pour le déclencher. Il n’est plus nécessaire d’être rang 20. Sympa de leur part, pour les joueurs très casual.

Ainsi, tous ces changements concernant les classées seront en place lors de la saison de mars 2018.

Retrouvez les informations concernant les parties classées en explication par Ben Brode le Directeur du jeu :

N’oubliez pas d’activer les sous-titres pour les non-anglophones.

Nous espérons voir vos commentaires nombreux sur nos réseaux sociaux !

1 commentaire

Laisser un commentaire