INTERVIEW – Phil Vizcarro de Cosmo Duck

C’est une grande chance pour nous que d’interroger aujourd’hui Phil Vizcarro, le papa d’Hollywood Death Race (entre autres) chroniqué récemment sur Jeux.com. Il a gentiment accepté de répondre à nos questions et nous en a beaucoup dit (et on a aussi beaucoup ri) ! Une super personnalité, nostalgique des années 80 mais à la pointe des mécaniques modernes. C’est très important pour nous de vous présenter ceux qui imaginent les jeux, ça ne tient parfois qu’à l’imagination d’un seul homme (ou d’une femme !). Portrait d’une jeune figure du jeu de société que nous devrions voir très souvent dans les années à venir…

L’interview du créateur d’Hollywood Death Race : Phil Vizcarro

Jeux.com : Bonjour Phil, merci encore de ton temps pour répondre à nos questions. Peux-tu te présenter stp ?

Phil Vizcarro : Exercice que j’aime le moins dans une interview, mais allez, jouons le jeu, puisque c’est de ça dont on parle, justement.
Donc je m’appelle Phil Vizcarro, quadra passionné par la pop culture et, du coup, tout jeune auteur de jeux. Je suis arrivé dans le milieu des jeux de société début 2017 un peu par hasard, sans réelle volonté alors d’en faire mon métier. On va dire que ça a un tout petit peu changé depuis. (rires)

Phil Vizcarro

Avant de travailler dans l’univers des jeux de société, tu faisais quoi ?

Oulah. Plein de trucs. Mais globalement, mon « métier », c’est auteur et traducteur. J’écris. Pour des sites, des magazines… j’ai aussi écrit des bouquins, bossé sur des jeux vidéo et traduit des livres et des BD pour des éditeurs tels que Panini, Ankama ou encore Hachette. Et je le dis au présent parce que c’est encore ce que je fais, en parallèle des jeux de société. J’aime ce que je fais, donc je n’avais pas envie d’arrêter pour ne faire que du jeu. Et cela me permet de rester diversifié.

Hollywood Death Race campagne KS

Quelques détails sur Hollywood Death Race

Hollywood Death Race est l’une des prochaines productions de Cosmo Duck avec Mangrove Games qui entre bientôt en campagne Kickstarter (le 2 octobre) ! Le jeu a été chroniqué sur Jeux.com, mais peux-tu rappeler brièvement de quoi il s’agit ? Et comment t’es venue l’idée d’un tel jeu ?

Hollywood Death Race est un jeu de course délirant, du fun tout public, facile d’accès et avec une forte rejouabilité. Il faut imaginer un jeu au croisement entre Les Fous du volant, Mario Kart et Mad Max.
Globalement, l’idée m’est venue début 2017, alors que j’avais envie de développer un jeu sur les Fous du Volant, justement, en reprenant un peu la mécanique du Survivant, un jeu de société que j’adorais quand j’étais môme. Mais ça n’était pas à vue commerciale. C’était pour moi, une pièce unique, comme j’ai fait avec mon Qui Est-ce ? Tes héros préférés, un « Qui est-ce ? » spécial années 80 avec deux plateaux différents.

Qui est-ce ? "Tes héros préférés"

Prototype : Qui est-ce ? Tes héros préférés – Tous droits réservés MB / Cosmo Duck / Phil Vizcarro

Et puis en faisant mes premiers essais, je me suis dit que quand même, ça pourrait être sympa d’essayer de faire d’HDR un vrai jeu, d’autant que je n’avais jamais vu ailleurs les mécaniques que j’étais en train de mettre dedans. Je me suis dit que si le jeu pouvait me plaire, il pourrait aussi plaire à d’autres !
J’ai alors décidé d’abandonner l’idée de la licence, pour des raisons évidentes, et de partir sur un univers créé de toutes pièces, mais fortement inspiré de tout ce que j’aimais. HDR, c’est un peu un morceau de ma tête… Et c’est là qu’on voit que c’est un peu le bordel, là-dedans. (rires)

Hollywood Death Race prototype

Hollywood Death Race dans sa version prototype – Tous droits réservés Cosmo Duck / Phil Vizcarro / Mangrove Games

Mais non, pas du tout voyons ! Tu aurais une anecdote rigolote à nous raconter à propos de sa conception ?

Lors du premier festival auquel j’ai participé, alors qu’il avait encore son ancienne forme, j’avais un plateau dans l’univers Star Trek, avec un système de téléporteurs qui s’activaient avec des dés et de cartes à aller récupérer à un certain endroit pour déverrouiller une porte. Je n’avais pas beaucoup testé le gameplay avant ce festival. Un groupe de joueurs a choisi ce plateau et certains sont restés bloqués dessus 45 minutes à cause de lancers de dés qui ne leur permettaient pas d’aller aux bons endroits ! C’est là que j’ai compris que l’équilibrage était la partie la plus importante du jeu.

Depuis, le plateau a été complètement repensé et « rethématisé » et fonctionne aujourd’hui très bien. Le seul truc c’est que bien qu’il s’agisse d’un des plateaux préférés des personnes qui y ont déjà joué, moi je ne l’aime pas. (rires) Sans doute parce qu’il me rappelle cette anecdote.

 

Team Hollywood Death Race

 

Le boulot abattu jusqu’à présent par l’équipe (Franck Barré et Antonio Vizcaino à l’illustration et Julien Charbonnier de Mangrove Games) est considérable. On a reçu le prototype, et il n’y avait que très peu de choses à corriger. On imagine aisément les heures de tests, mais surtout l’aboutissement d’une mécanique fluide adossée à un univers qui devrait emballer le grand public. Quel est votre degré de confiance pour la campagne ?

Je pense que celui de Julien est au-delà du mien. Et c’est normal, c’est l’éditeur. Non pas que je ne crois pas à mon jeu, ce qui serait proprement absurde, mais j’aime laisser les choses arriver sans m’emballer. J’ai fait le jeu auquel j’aurais eu envie de jouer enfant et auquel j’avais envie de jouer adulte. Apparemment, lors des festivals et autres tests avec des joueurs et moins joueurs, le jeu plait vraiment. Si c’est un indicateur du chemin que va prendre la campagne, c’est chouette. Et puis, on a prévu plein de choses pour faire vibrer les gens qui vont nous suivre dans l’aventure.

J’en ai vu plein des campagnes KS, en tant que pledgeur. J’ai vu des trucs incroyables, et des résultats inimaginables. Alors je ne sais pas du tout à quoi m’attendre. Et puis c’est la première fois que j’en vis une en tant qu’auteur. C’est une sensation assez étrange et nouvelle. C’est un genre de dépucelage, donc au final ce que je ressens est assez intime… (rires)

Plus d’infos sur les projets de Cosmo Duck

On comprend tout à fait ! Allez, changeons de sujet. En visitant le site de Cosmo Duck, on sent une véritable nostalgie de l’univers Nintendo et Sega. Parle-nous s’il te plait de Détris, Paper Kid et Streets of Dice, de bien sympathiques adaptations de Tétris, Paper Boy et Streets of Rage… Tu comptes déterrer tous les jeux des années 80 pour en faire des hits en jeux de plateau ? Beau programme… Car chez Jeux.com, on est fans !

Dany Phil Vizcarro

Disons que c’est une des thématiques que j’ai envie d’explorer avec mon travail de création. J’ai envie d’explorer plusieurs choses, en fait. L’inconscient et la psyché avec la trilogie Dany (signée chez Grrre Games, et dont le premier opus arrive en février 2019), les mécaniques abstraites avec des titres comme Kaiju King ou Space Station (que je vais refaire en 2019), d’autres voies plus « classiques » avec tout un tas de jeux… et donc ces sortes de remakes non-officiels de jeux vidéo. Qu’on s’entende bien, je ne développe pas ça par manque d’idées, mais bel et bien dans le but de réussir à transposer un jeu vidéo et sa mécanique spécifique en un jeu de société qui fonctionne, qui soit fun et surtout qui puisse plaire aussi bien aux fans du jeu qu’à des gens qui n’en ont jamais entendu parler.

Streets of Dice plateau

Prototype : Streets of Dice – Tous droits réservés Cosmo Duck / Phil Vizcarro

Détris est un Roll & Write dans l’univers de Tetris, qui a été signé et qui devrait sortir vers la fin du premier semestre 2019. Streets of Dice est un de mes protos préférés, c’est un beat-them-up dans le plus pur style de Final Fight, Double Dragon ou Streets of Rage, mais doté d’un scenario à embranchements, qui fait que tu peux refaire le jeu plusieurs fois sans refaire les mêmes niveaux. Il possède des persos cachés, que tu débloques sous certaines conditions, et plusieurs modes de jeu. Et bien sur, comme il faut une dizaine d’heures pour le finir, il y a un système de sauvegarde qui est prévu. Il est sur le point d’être signé (il intéresse deux éditeurs) et petit truc cool, l’histoire du proto restera inédite et la version commerciale proposera une autre ville, d’autres héros, d’autres méchants et une nouvelle intrigue. L’idée est d’en faire potentiellement une série de jeux, chaque fois dans un univers différent, mais compatibles entre eux.

Paper Kid

Prototype : Paper Kid – Tous droits réservés Cosmo Duck / Phil Vizcarro

Pour ce qui est de Paper Kid, on est au croisement entre le jeu de gestion et d’adresse, dans lequel tu joues un gamin qui doit livrer des journaux dans son quartier, sans casser de carreaux en jetant les journaux et en évitant de se faire courser par les chiens. L’aspect adresse vient du fait que tu as des petits journaux à jeter à l’aide d’une piste de lancer, afin de toucher la boîte aux lettres de tes clients, en évitant les obstacles et autres pièges. C’est très fun et familial. J’ai vu des familles y jouer sur des festivals et se poiler, c’est vraiment cool de se dire que tu participes à ce genre de moments dans une vie de famille.

Ce sont des univers qui parlent à certains joueurs, aujourd’hui. La plupart sont des quadras qui ont grandi avec la NES, la Megadrive ou la Super Nintendo, du coup il y a ce côté Madeleine de Proust qui fait du bien à la tête. Et vu le monde dans lequel on vit, si je peux faire du bien aux gens, je ne vais pas me retenir. Sur cette thématique, j’ai d’autres projets en cours, mais chaque chose en son temps, j’en reparlerai au moment voulu.


Prototype de wargame de Phil – Tous droits réservés Cosmo Duck / Phil Vizcarro

Quand on voit le nombre de prototypes présents sur le site, on se dit que tu es une véritable machine de guerre ! En plus de la campagne Hollywood Race, il y a d’autres projets à venir, notamment Hashtag qui sort le 19 octobre 2018. Pour surfer sur la mode des réseaux sociaux, et pour se moquer gentiment aussi, non ? 😉

Je préfèrerais être une machine de paix. On peut dire ça, plutôt ? (rires)
Hashtag arrive chez Mango en pleine campagne de HDR, ça va être un sacré mois me concernant ! C’est un jeu d’improvisation rigolo, un pur jeu d’apéro, comme on les appelle, fait pour être jouable avec n’importe qui. Ça se moque un peu, en effet, c’est clairement une satire sociale. Je suis assez souvent effaré par le niveau abyssal de certains commentaires sur le Net et c’est ce qui m’a donné envie de créer ce jeu. À une époque où beaucoup se prétendent experts en tout mais globalement ne savent pas grand chose, c’est une façon de prendre avec humour ce culte de la médiocrité qui symbolise bien –je trouve- le 21e siècle.

Après, pour revenir au début de ta question, j’appréhende toujours un peu le moment où je présente un nouveau proto sur mon site. Car si d’un côté il y a les gens qui trouvent ça cool, qui kiffent ou sont agréablement surpris par la quantité de jeux qui sont présentés sur mon site, d’autres ont des mots moins sympa et j’ai toujours peur qu’on pense que je fais ça pour me la péter. Je trouverais ça dommage qu’on me prenne pour un prétentieux alors que je suis juste un mec qui kiffe ce qu’il fait (au sens réellement ludique de la chose) et qui essaye de gagner sa vie en créant.

 Phil Vizcarro = des protos, des protos, des protos !

Ton travail sur « De Haut Vol » nous intéresse beaucoup, car nous avons de nombreux jeux de gestion en accès gratuit sur notre portail, et les joueurs les adorent… Peux-tu rappeler brièvement le concept ? Ce jeu va-t-il voir le jour ? Si oui, quand ?

Alors De Haut Vol, qui est devenu Plan de Vol a beaucoup changé depuis sa première itération. En fait, il s’est passé un truc entre le moment où j’ai commencé à créer des jeux et aujourd’hui : je me suis lassé des gros jeux avec une chiée de matériel et deux heures de mise en place. Alors forcément, ça se ressent aussi sur mes créations et les jeux qui sont plus ou moins en dev depuis 2017 ont forcément été touchés par ce désir de simplification matérielle.

Plan de Vol

Prototype : De Haut Vol / Plan de Vol – Tous droits réservés Cosmo Duck / Phil Vizcarro

Pour Plan de Vol, ça passe par le retrait du plateau, pour un nouveau système de cartes, par exemple. Ceci dit, toutes les personnes qui ont joué aux deux versions sont unanimes, Plan de Vol est vachement plus sympa à jouer, plus léger, plus fun et plus vif.

Pour l’anecdote, j’ai reçu quelques mails de pilotes de ligne privée qui m’ont dit qu’ils aimeraient vraiment proposer ce jeu à leurs clients, aussi bien à la vente que pour leur faire jouer pendant les vols. Et quand tu as la reconnaissance de gens dont c’est le métier, qui te disent que tu as super bien retranscrit leur univers, bah ça fait plaisir. Du coup, si un éditeur est intéressé, qu’il me fasse signe ! (rires)
De mon côté, je dois m’y remettre bientôt pour finir les dernier réglages, peaufiner certains trucs et on devrait être proches de la version finale. Je le partagerai plus largement à ce moment-là.

Les Fondateurs de l'Univers

Prototype : Les Fondateurs de l’Univers – Tous droits réservés Cosmo Duck / Phil Vizcarro

 

Et sinon, tu joues à autre chose que des jeux de société en ce moment ? Si oui, à quoi ?

Je joue un peu aux jeux vidéo, parce que j’ai quand même grandi avec, mais je pense que le petit Phil de 12-13 ans que j’étais me botterait les fesses aujourd’hui tellement je suis devenu mauvais ! (rires)
J’ai une PS4 et une Super Feeltendo à la maison, et une borne d’arcade ainsi qu’une SNES Mini à l’atelier, pour les fois où j’ai envie de prendre une pause. Ou juste de ne pas bosser. Je reste majoritairement old school en matière de jeux vidéo, un vrai partisan du « c’était mieux avant » (rires).
Je me tâte à m’offrir la Neo Geo Mini. Ça n’a aucun intérêt, mais je trouve que c’est un bel objet. J’aime bien les beaux objets. C’est mon côté fétichiste, sans doute. Remarque, comme disait Freud, si l’ont est pas fétichiste, c’est qu’on est névrosé. Autant être fétichiste, ça fait du temps de gagné pour jouer au lieu d’aller chez le psy.

Neo Geo Mini

Dernière question : si tu étais un jeu, tu serais ?

Sagrada : Super beau, bien foutu et vraiment intelligent. (rires)

Sagrada

Plus sérieusement… elle est super dure, cette question.
On va dire : Le jeu de la mort, parce que j’ai toujours aimé Bruce Lee. Comment ça, elle est pourrie, ma réponse ?

C’est une réponse comme une autre 😉 Merci Phil !

 

On remercie encore vivement Phil Vizcarro pour sa sympathique contribution, non sans humour, à cet article. Il est certain que nous entendrons beaucoup parler de lui dans les prochains mois, cette machine à protos va nous gâter, et vous pouvez déjà goûter à ses 2 prochains titres que sont #Hashtag et Hollywood Death Race !

Guillaume

Responsable Éditorial au sein du Groupe Actiplay depuis 2005, j'ai la charge de nos différents portails de jeux et de l'équipe en place pour les faire fonctionner. Au cours de toutes ces années, j'ai pu nouer des liens forts avec les studios et éditeurs de jeux. Passionné de jeu sous toutes ses formes depuis toujours, je m'intéresse aux concepts et mécaniques de jeux qui naissent chaque jour. Fan de jeux video depuis la SEGA Master System, régulier des jeux de société, rôliste et même GNiste, je mets à profit mon expérience pour guider les internautes de Jeux.com vers LE jeu qui mérite leur attention !