Invocateurs et invocatrices, bienvenue dans League of Legends !

League of Legends promo art
League of Legends est un jeu développé et constamment mis à jour par Riot Games depuis 2009. C’est aujourd’hui plus de 100 millions de comptes actifs. Alors, pourquoi pas vous ?

League of Legends fait partie de la catégorie des jeux appelés multiplayer online battle arena ou MOBA. Il s’inspire du célèbre mode de jeu indépendant Dota all stars basé sur Warcraft III.
De « Dota all stars » découla un très grand nombre de MOBA tels que : Heroes of the storm ; Dota2 ; Vainglory et bien sûr League of Legends.
A savoir : League of Legends comporte 3 modes de jeux permanents (ARAM ; la Foret torturée ; La Faille de l’invocateur) et un mode saisonnier. Nous ne traiterons ici que du mode « classique » qui se joue à 10, deux équipes de 5 champions.

ahri
<size=small>Ahri, la magicienne star de la midlane

Free to play, pas de pay to win

Autre particularité : le jeu est totalement gratuit (free to play), l’argent n’améliorera pas votre expérience de jeu, juste votre style. Aucun booster, pas un centime chez votre adversaire ne viendra influencer votre partie. Seul le talent compte.
C’est pour cela que nous avons décidé de vous le présenter parmi les jeux gratuits de Jeux.com.
Le jeu est jouable par ici : Jouer

League of legends Promo art 2

Quelques éléments sur le principe de base de League of Legends

Pendant une partie de 30 à 45 min deux équipes de 5 joueurs vont s’affronter pour aller détruire la base de l’équipe adverse. Ce jeu demande de nombreuses qualités s’il l’on souhaite figurer parmi l’élite. Rappelons que League of Legends est par nature un jeu d’équipe, il faudra donc faire preuve de coordination pour planifier au mieux votre prise d’objectifs. Ou, au contraire, réagir face aux offensives de l’équipe adverse !

De plus, la notion de « teamworking » est certes essentielle mais, il vous faudra aussi développer vos propres compétences individuelles comme votre sang-froid, vos réflexes ou l’anticipation des actions de chaque adversaire.
En deux mots, la clef du succès pour remporter la victoire sur la faille de l’invocateur pourrait se résumer au travail d’équipe et à vos maitrises des champions.

Garen
<size=small>Garen, le combattant solide de la toplane

Les champions ou héros

Actuellement, League of Legends peut se jouer avec près de 150 champions. Riot en sort de nouveau régulièrement et en fait aussi évoluer certains, trop anciens ou trop forts. Certains champions sont disponibles gratuitement chaque semaine. Et vous pourrez accéder, grâce à des points accumulés à chaque partie, à vos champions préférés de manière définitive.
Nous vous recommandons vivement de tester un personnage qui vous plait sur plusieurs parties avant d’en faire l’acquisition. Attendez la semaine où il est gratuit, car ils n’ont pas tous le même prix en points (points d’influence ou IP). Mais surtout, ils n’ont pas les mêmes techniques, ni les mêmes postes de prédilection. Cela dépend en effet du style de jeu que vous adopterez. Et vous pourriez être déçu(e) de votre achat. Trois remboursements gratuits sont possibles, pas davantage.

Impossible de vous détailler chaque personnage spécifiquement dans un seul article, mais nous vous présenterons régulièrement les nouveaux et ceux qui se dégagent, notamment dans le cadre du championnat. On parle alors de la « meta », cf lexique de notre guide Hearthstone.
Avant de vous parler des champions et des postes qu’ils peuvent occuper, nous allons vous parler de la carte sur laquelle la partie se déroulera.

La carte de la Faille de l’invocateur

1) Vue aérienne de la Map

carte de la faille de l'invocateur

Cette vue va vous donner un idée assez précise de ce à quoi resemble la faille de l’invocateur. Toutefois, afin de mieux comprendre les postes stratégiques, nous allons nous référer au schéma ci-dessous qui offre une vue plus pédagogique de la carte.

2) Vue schématique de la Map :

schéma de la faille de l'invocateur

La carte est un miroir parfaitement symétrique pour chaque équipe (à part pour le bassin du Dragon et du Baron). Ainsi chaque côté se décompose en une base (le nexus), 3 lignes et une jungle (la partie verte sur notre schéma). Chacune des lignes possèdent 3 tourelles défensives, qui protègent un inhibiteur permettant de générer des vagues de petits monstres gérés par l’ordinateur (les sbires). Notez qu’il y a également des monstres dans la jungle avec des effets particuliers, nous y reviendrons.

Tuer les sbires et monstres sur les lignes ou dans la jungle permet aux champions de récupérer de l’or et de l’expérience. L’or est utile pour acheter de l’équipement disponible pour la partie en cours uniquement, ces objets le rendront plus fort et plus résistant. L’expérience permet de monter de niveau jusqu’au niveau 18 et donc de développer les compétences de votre champion, là aussi pour la partie en cours uniquement.
La base vous proposera la boutique où l’on peut acheter des objets et de vous soigner intégralement. Enfin, deux tourelles défensives très puissantes protègent le nexus. Si le nexus est détruit, la partie est finie !
screenshot League of legends 1

Choisissez l’une des lignes…

La ligne du bas ou Bottom-lane ou BOT :

Il existe 2 postes possibles sur la bot-lane : un tireur ou plus communément appelé Ad Carry (ADC) et son support. Les ADC sont des champions qui tirent à distance et qui font énormément de dégats ! Cependant les ADC n’ont que très peu de points de vie et un faible taux d’armure. Il faut donc un champion support pour les protéger. Le support à l’inverse de l’ADC n’inflige que peu de dégâts. Il a toutefois énormément de vie et d’armure et dispose de nombreux sorts (boucliers, soins, ralentissement ou immobilisation). Ces atouts vont lui permette de subir ou de restreindre les actions ennemies à la place de son tireur, qu’il devra protéger à tout prix.
Pour résumer la bot-lane se composera d’un champion offensif (l’ADC) et d’un champion défensif (le support).

La ligne du milieu ou Middle-lane ou MID :

La mid-lane sera jouée par deux sortes de champions : les assassins ou les mages. Dans les deux cas, ces champions infligent de très lourds dégâts magiques, à l’inverse des tireurs qui infligent des dégâts physiques. Les mages et assassins vont utiliser leurs compétences afin d’éliminer leur adversaire. Si les Champions de la mid-lane sont souvent les plus puissants, ce sont aussi les plus difficiles à maitriser ; leurs compétences demandent beaucoup de précision et parfois un excellent timing.

La ligne du haut ou Top-lane ou TOP :

La top-lane va être jouée par les champions de type tank ou combattant. Dans les deux cas, ces champions ont beaucoup de vie et beaucoup d’armure. Ils sont orientés vers le combat au corps à corps et s’ils arrivent à isoler une cible, celle-ci aura peu de chances de survivre. Ce sont des duellistes hors pair. Ce sont généralement des champions au game-play assez simple et très résistants, ils sont naturellement recommandés aux débutants.

… ou aventurez-vous dans la jungle !

Enfin, la Jungle ou JUNG :
Rengar
<size=small>Rengar, un champion classique de la jungle.

La jungle est accessible à tous les champions. Cependant, certains sont largement favorisés pour s’y aventurer, ils sont appelés les junglers. Ces champions vont être chargés d’éliminer les monstres se trouvant dans la jungle afin d’amasser or et expérience, le plus efficacement possible. Ce sont des champions avec une forte mobilité, ou un fort potentiel de nettoyage de la jungle dans un temps réduit.

Ainsi, leur rôle hautement stratégique est de venir aider les lignes qui se portent mal ou au contraire de planifier une action visant à éliminer un adversaire. Voire les deux, dans le cas de la botlane. C’est ce que l’on appele « ganker ». Les jungleurs ont ainsi un rôle de support et de stratège. C’est un poste complexe qui ne vous sera accessible qu’après un certain nombre de parties. Nous recommandons en effet de suivre notre prochain guide sur la jungle avant de s’y risquer.

screenshot League of legends 2

League of Legends en conclusion

Nous n’avons vu ici qu’une infime partie de l’univers de League of Legends. Notons que cet article est dédié au néophyte qui souhaite comprendre les bases de ce jeu. Vous pouvez le conseiller, le partager et nous donner votre avis, ça nous fera plaisir.
Par la suite, nous développerons de façon plus précise les catégories de champions. Puis, les modes de jeux et les multiples stratégies que les professionnels utilisent. Alors, ne ratez pas cette série de guides consacrés au jeu le plus joué au monde.

A bientôt sur League of Legends !
Testez League of Legends dès maintenant : Jouer

Blizzard Entertainment vous présente Les Chevaliers du Trône de glace, la prochaine extension d’Hearthstone.
Celle-ci prend place sur la terre de Norfendre, la région glacée du Roi-Liche…

Présentation des Chevaliers du Trône de glace

Un nouveau style de carte : la carte héros

Blizzard a décidé de créer un type de carte, qui prendra une part plus importante dans cette extension. Dans le même genre que Jarraxus, la carte démoniste qui prenait la place de votre héros.
En effet, tous les héros vont pouvoir devenir des Chevaliers de la mort, classe bien connue des joueurs de World of Warcraft.
Quand vous jouez cette carte, elle remplace immédiatement votre héros, lance un cri de guerre ayant un impact direct sur le plateau de jeu, vous offre quelques points d’armure et un nouveau pouvoir héroïque qui semble bien plus fort que le strandard.

Un exemple avec Rexxar le chasseur, qui va combiner 2 bêtes découvertes entre elles pour obtenir une carte complètement customisée et surpuissante ! Evidemment, l’idée est de créer à chaque tour la créature nécessaire en fonction du contexte. Ce qui semble encore plus fort que n’importe quelle autre carte à jouer finalement.

Nouvel attribut : le vol de vie

Certaines cartes pourront infliger des dégâts et vous rendre ce montant en points de vie. En voici 2 exemples : la carte fouet spirituel du prêtre si elle est jouée avec un serviteur de dégâts des sorts peut réellement chambouler le cours d’une partie.
Le Champion Frisselame peut sans doute avoir une utilité avec l’archétype Dessoudeurs de Gadgetzan, où les serviteurs s’améliorent entre eux jusqu’à devenir des monstres difficiles à gérer à coût intéressant.

Fouet SpirituelChampion Frisselame

Un univers à découvrir : Les Chevaliers du Trône de glace

Le jeu proposera des missions pour obtenir une carte de héros légendaire et des paquets de l’extension.

Missions Chevaliers du trone de glace

A noter également qu’un nouveau plateau sera disponible, sublime comme toujours.

Plateau Chevaliers du trone de glace

En bref, nous avons hâte de découvrir les autres cartes, qui seront dévoilées à partir du 24 juillet. La date de sortie de l’extension quant à elle, n’est pas encore connue. Disponible mi-août d’après la zone de pré-achat. Soyons prêts !

Pré-commande Chevaliers du trone de glace

Retrouvez le guide pour débutant Hearthstone, n’hésitez pas à le partager !

Premier article d’une longue série sur Hearthstone, le célèbre jeu de cartes de Blizzard Entertainment.

Plateau de jeu Hearthstone

Initiation à Hearthstone

Hearthstone est un jeu de cartes à collectionner. Probablement le plus populaire du moment.
Très addictif, il reste tout de même possible de n’y jouer que quelques minutes par jour, disons moins d’une heure selon les parties et votre assiduité. Hearthstone est le jeu idéal pour un moment de détente dans les transports en commun.

Pour vos premières parties, vous jouez donc contre l’ordinateur (l’aubergiste), puis quand l’envie vous prend, contre de vrais joueurs.
Ce jeu est basé sur l’univers de Warcraft, le célèbre jeu de stratégie.
Un univers médiéval-fantastique créé de toutes pièces où 9 classes sont disponibles. Mais vous commencerez avec Jaina, la magicienne (mage). Vous apprendrez à jouer vos premières cartes, créatures, sorts et à appréhender le système de tours et la mécanique de mana.

Collection Hearthstone

Hearthstone et la création de decks

Un deck ? C’est 30 cartes (les doublons sont autorisés) qui vont constituer votre jeu face à celui de l’adversaire. Ainsi, vous pourrez composer votre deck à partir de cartes de votre collection.
Des centaines de cartes sont disponibles parmi de nombreuses extensions sorties depuis plusieurs années, mais heureusement, Blizzard a prévu un concept d’équilibre, le mode standard, qui permet aux nouveaux joueurs de ne pas perdre systématiquement face à des joueurs plus anciens. Tout le monde joue avec les cartes de base, et celles des 2 dernières années.

Mieux encore, niveau équilibrage, les cartes les plus rares ne sont pas forcément les plus fortes, c’est la façon dont toutes les cartes de votre deck interagissent entre elles qui va créer sa force. Et un peu de chance aussi.

Héros Hearthstone

De l’or ? Vous avez dit de l’or ?

Et de la chance, il vous en faudra aussi pour agrandir votre collection de cartes. En effet, au gré des parties vous aller cumuler des pièces d’or, en jouant et accomplissant des quêtes quotidiennes.
Cet or sert à acheter des boosters dans lesquelles des cartes viendront compléter votre collection. Communes, rares, épiques ou légendaires vous attendent ! Certaines auront les bords dorés, affublées d’une animation en prime, elles viendront impressionner votre adversaire !! Vous pourrez aussi désenchanter les cartes dont vous ne vous servez pas pour en tirer des poussières arcaniques.
Ces poussières arcaniques ne permettent hélas pas d’acheter des boosters, mais directement la carte dont vous avez besoin… pratique !

Archimage Antonidas Hearthstone

Gagner une partie d’Hearthstone à tous les coups

Ce n’est pas possible, mais si vous suivez les guides et vidéos sur internet, voire du stream comme la chaine de notre partenaire Gamers Origin, vous allez progresser et mieux comprendre les mécaniques et archétypes les plus performants du jeu.

Paladin, chaman, démoniste…

Avec le voleur, le chasseur, le guerrier, le druide, le prêtre, et donc le mage avec lequel vous commencez, c’est 9 classes au gameplay unique qui vous attendent. Chacune avec son orientation tantôt agressive, tantôt défensive que vous pouvez en plus faire varier avec les combinaisons de cartes. Vous disposez d’un pouvoir héroique, à utiliser avec votre mana, et parfois d’une arme pour attaquer votre adversaire ou ses créatures.
Tout se joue ensuite sur votre main et les créatures que lui et vous allez poser. Un peu comme au poker. En effet, vous et votre adversaire vous affrontez autour de ce que vous connaissez de votre deck, de ce que vous pensez qu’il va jouer et de ce qu’il pense que vous allez jouer.
Si vous êtes un habitué des tables de poker, peut-être devriez-vous jeter un œil à Hearthstone donc.

Arène Hearthstone

Des extensions et de la meta

Le jeu n’est pas figé dans le temps et évolue en permanence. A l’instar de Blizzard Entertainment, nous considérons cela comme un grand avantage pour les joueurs. En effet, même s’il vous faut régulièrement (quelques mois tout de même) réapprendre les nouvelles cartes qui sortent à chaque extension, la mécanique générale reste la même et un renouveau se fait sentir et vous pousse même à jouer des cartes, voire une classe que vous ne jouiez pas auparavant !
La « meta » désigne la composition des decks les plus populaires du moment. Si vous ne voulez pas vous embêter à créer votre propre deck, nous vous proposerons ici les decks les plus populaires qu’il vous suffira d’adapter en fonction des cartes manquantes. Dans la mesure du possible, nous fournirons même des conseils pour remplacer les cartes que vous ne possédez pas (via les commentaires).

Cartes Hearthstone

Dernières choses à savoir

Chaque jour, une quête parmi des dizaines vous est proposée, à la fois pour faire la main sur des classes que vous n’auriez pas l’habitude de jouer, mais également pour vous permettre d’accumuler quelques pièces d’or. Une cinquantaine par jour en moyenne. Parfois, vous n’aurez qu’à regarder la partie d’un ami. Parfois faire 2, 3 ou 5 victoires avec une classe… Ou même parfois jouer 10 pirates ! Cela vous forcera à tester un archétype en particulier (élémentaires, bêtes, murlocs…), c’est très intéressant et fun !

Enfin, plusieurs modes de jeu sont disponibles dans Hearthstone. Le bras de fer, disponible chaque mercredi apporte de la nouveauté toutes les semaines, mais également l’arène ou le mode classé. Nous vous proposerons prochainement des articles dédiés à ces 2 modes.
A noter également que la prochaine extension du jeu sortira cet été, nous en saurons plus vendredi prochain lors d’une annonce de Blizzard qui devrait, nous l’espérons, nous dévoiler son contenu… En tout cas, nous sommes impatients d’en savoir davantage !
N’hésitez pas à rejoindre la page Facebook de Jeux.com pour être au courant des dernières actus !

Initiation Hearthstone

Il est de ces consoles mythiques que personne n’oublie, et que les jeunes se doivent de connaitre. Nintendo a bien compris la leçon avec sa NES Classic Mini et remet ça avec la petite sœur.
Voici donc, dès le 29 septembre 2017, la SNES Classic Mini, qui tient dans la main mais tout de même avec 21 grands jeux, parmi les plus beaux titres de la machine. Et même de l’inédit avec StarFox 2, qui jamais vu le jour, comme c’était prévu en 1995.

La SNES Classic Mini tient dans la main

Que vous soyez fan de retro-gaming, nostalgique ou néophyte, il y a là 21 pépites qui méritent d’y (re)consacrer un peu de temps.
Evidemment, que ce soit des jeux d’aventure, d’action ou de plateformes, vous en aurez pour votre argent, puisque la SNES Classic Mini devrait s’afficher aux alentours des 70 à 80 Euros.

SNES Classic Mini Box version

Voici la liste tant attendue des jeux de la SNES Classic Mini :

  • Contra III: The Alien Wars
  • Donkey Kong Country
  • EarthBound
  • Final Fantasy III
  • F-Zero
  • Kirby Super Star
  • Kirby’s Dream Course
  • The Legend of Zelda : A Link to the Past
  • Mega Man X
  • Secret of Mana
  • Star Fox
  • Star Fox 2
  • Street Fighter II Turbo: Hyper Fighting
  • Super Castlevania IV
  • Super Ghouls ‘n Ghosts
  • Super Mario Kart
  • Super Mario RPG: Legend of the Seven Stars
  • Super Mario World
  • Super Metroid
  • Super Punch-Out!!
  • Yoshi’s Island
Liste des 21 jeux de la SNES Classic Mini

C’est clair, des heures de divertissement vous attendent. Chaque jeu pouvant représenter à lui seul des centaines d’heures…
De plus, livrée avec 2 manettes, faites-vous plaisir avec le jeu de course Super Mario Kart ou le jeu de combat qu’on ne présente plus : Street Fighter II Turbo, dans sa version Hyper Fighting, très dynamique et offrant pour l’époque une belle variété de personnages.

Dommage qu’on n’y retrouve pas des monstres comme Mortal Kombat, Alien 3, Sparkster, Cool Spot, Earthworm Jim, Demon’s Crest, Zombies At My Neighbors, Killer Instinct ! Bon ok, on arrête là, vous en aurez déjà un bon morceau.

Les autres jeux ?

Enfin, on ne sait pas encore si l’on pourra connecter la console à Internet pour y télécharger d’autres jeux, ou via Clé USB, qui sait ?

Conflict of Nations – Modern War est la suite du célèbre jeu de stratégie de Seconde Guerre Mondiale « Call of War ». Conflict of Nations – Modern War est un MMO Free to play d’action disponible sur votre Navigateur. Le jeu est développé par Dorado Games en collaboration avec Bytro Labs.

Conflict of nations logo

Ce jeu sorti en 2017 place le joueur dans la peau d’un général d’une armée moderne désireux de conquérir le monde ! Prendre le contrôle d’un pays et affronter d’autres joueurs jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un est l’objectif final. Le jeu avance de jour en jour permettant de débloquer et développer les technologies. Les joueurs contrôlent leurs unités allant de la simple infanterie jusqu’à l’imposant porte-avion en passant par les blindés et les forces aériennes.

Comment jouer ?

Les joueurs doivent former une armée capable d’attaquer les territoires ennemis mais également en position de défendre le leur. Le jeu oriente vers une stratégie de conquête afin de pouvoir s’étendre, gagner des ressources et remporter la partie. Les combats peuvent durer quelques minutes voire plusieurs heures suivant les forces enrôlées et la distance de l’objectif.

carte de combat

Un système d’espionnage et de contre-espionnage est mis en place afin de donner un avantage stratégique sur les adversaires. Les espions donneront les informations sur les autres joueurs ou bien peuvent saboter les infrastructures et diminuer le moral de la population.

missions

Si vous êtes fan du jeu Risk, cela va vous rappeler des souvenirs ! Le jeu donne la possibilité de former des alliances entre joueurs. De ce fait, le jeu vous ouvre une toute nouvelle forme de jouabilité et de nouvelles mécaniques de gameplay. Les statuts diplomatiques sont des éléments-clés dans le jeu. Droit de passage, Pacte Militaire, Embargo et bien d’autres permettent aux joueurs de former une alliance forte contre leurs adversaires.

icones du jeu

Conflict of Nations – Modern War a des options d’achat haut de gamme disponibles sous forme d’OR, qui est gagné dans le jeu, ou en visionnant des videos publicitaires, ou enfin avec de l’argent réel. Cet or peut être utilisé pour compléter des ressources manquantes ou accélérer les constructions, recherches, etc… De plus, l’adhésion au compte VIP accorde des avantages divers comme des files d’attente de construction améliorées.

A propos de l’éditeur :

Bytro Labs a été créé en 2009 et plusieurs fois récompensé pour leurs jeux Call Of War, Thirty Kingdoms et New World Empires. Aujourd’hui, le studio compte plus de 5 Millions de joueurs enregistrés et actifs.

Les conseils de l’équipe Jeux.com pour bien démarrer :
-Ne vous éparpillez pas en voulant tout développer, la durée d’une partie est suffisamment longue pour que vous profitiez de tous les véhicules proposés. Concentrez-vous sur quelques unités en début de partie.
-La guerre coute cher, construisez les industries de l’armement afin d’avoir une économie solide.
-Ne divisez pas vos troupes sur plusieurs fronts (sauf si vous en avez suffisamment) car une partie peut très vite tourner en votre défaveur.
-Ne foncez pas dans le tas, chaque unité est importante. Avant votre assaut, essayez d’obtenir une vision de votre objectif afin de ne pas avoir une mauvaise surprise.
Bonne chance !

Pour jouer gratuitement, c’est par ici : Conflict of Nations sur Jeux.com.