L’Empire des Cerisiers : Interview d’Olivier Sanfilippo

Nous vous présentons aujourd’hui le prochain jeu de rôles d’Olivier Sanfilippo : L’Empire des Cerisiers. Publié chez Arkhane Asylum Publishing, il fera l’objet d’une campagne Ulule qui démarre le 2 mai 2018.

Si le Japon médiéval fait partie de ces univers dans lequel vous aimez vivre vos expériences de jeu de rôles, sachez que L’Empire des Cerisiers vous en promet une excellente dose, mais avec des particularités bien singulières…

lempire-des-cerisiers-olivier-sanfilippo

L’Empire des Cerisiers : Interview du concepteur

Olivier Sanfilippo a été maintes fois nommé et récompensé pour ses travaux de création graphique et notamment de cartographie de fictions. C’est avec une grande fierté que nous vous proposons une interview qu’il a bien voulu nous accorder à l’aube de sa campagne Ulule.


Jeux.com : Au nom de l’équipe de Jeux.com, merci Olivier d’avoir accepté cette interview. Tout d’abord, depuis combien de temps évolues-tu dans le milieu du jeu de rôles ?

Olivier Sanfilippo : Houlà! Ça fait un sacré moment. Professionnellement ça fait depuis 2007, en tant que pratiquant ça fait depuis 26 ans! J’ai commencé à jouer à 10 ans et demi. Ensuite j’ai co-animé une section JDR dans une association culturelle pendant des années et j’ai aussi trainé mes guêtres dans l’organisation de diverses manifestions et plusieurs structures associatives.

olivier-san-filippo-illustrateur

Jeux : Peux-tu nous parler de ta première expérience pro dans le secteur, c’était avec/pour qui ?

OS : Alors j’ai commencé à travailler sur un projet professionnel à partir de 2007, il s’agissait des Ombres d’Esteren, qui n’en était alors qu’à ses tout débuts du développement. Toutefois ma première publication c’est Anthéas, l’Archipel des Cimes, de Denis Pouchain. C’était en 2008 et j’avoue j’étais tout ému. En plus le jeu était super inspirant du coup je me suis éclaté à travailler avec Denis, l’auteur et mon ami Fabien Fernandez qui illustrait le jeu avec moi. Le jeu avait été édité par les Editions Icare aujourd’hui disparues.

olivier-san-filippo-esteren

Jeux : Tu faisais quoi avant ?

OS : En fait j’ai commencé à travailler dans l’illustration en parallèle à mes études (et autres jobs étudiants) d’Histoire, études que j’ai poussé jusqu’au doctorat te bossé en tant que chercheur. J’ai finalement pris la décision de me lancer à plein temps dans l’illustration en 2013.

Jeux : Tu participes à de nombreuses conventions autour du Jeu de rôles, toi qui es si proche du grand public, quel est ton sentiment sur l’évolution du marché du JDR en France ces dernières années ?

OS : C’est difficile de dresser ce genre de constat. Une chose est sûr il y a eu de profondes mutations. L’une des principales à mon avis c’est l’arrivée et le développement du Financement Participatif qui doucement fait muter les modèles économiques. Aujourd’hui je pense qu’un éditeur sérieux peut grâce à ces outils disposer d’un modèle économique plus serein. En tous les cas, vu de mon côté, ça permet je pense de pouvoir dégager plus de crédits pour les équipes créatives et de ce fait augmenter la demande. On a aussi assisté à d’autres évolutions, j’ai en tête certains phénomènes comme l’apparition du JDR dans des médias plus grand public. Des initiatives comme celles de Julien Pirou sur Nolife (qui vient malheureusement de tirer sa révérence) ou encore l’émission du Bazar du Grenier avec Mahyar qui a développé ses propres chaines et médias qui cartonnent, même Philippe Maurin sur Tric Trac à de nouveau succombé aux sirènes du JDR avec Mash-up. J’ai l’impression que le JDR reprend de plus belle. On verra bien ce que les années à venir nous réservent.

olivier-san-filippo-illustration-1

Quelques mots sur l’Empire des Cerisiers

Jeux : Parlons à présent de L’Empire des Cerisiers : depuis combien de temps travailles-tu sur ce projet ? Comment est-il né ?

OS : Alors en fait, ça fait plusieurs années que les premières bases de L’Empire des Cerisiers ont été posées. Ce n’était rien d’autre qu’une petite bribe d’univers, des règles ultra basiques, pour faire une petite partie avec mes amis. L’univers s’est ensuite développé graphiquement. J’avais mon univers sans réelles bornes et je gribouillais des illustrations. Ça c’était en 2010… certaines idées du jeu m’ont poussé à développer un autre jeu en développement lui aussi, qui n’avait finalement plus grand-chose à voir avec le Japon. Du coup mon petit univers était là. Il s’appelait Yamato en fait. Finalement c’est il y a un peu moins d’un an que j’ai commencé à produire une série de cartographie que j’ai décidé d’inclure dans cet univers-là. J’avais partagé ces cartes sur la communauté Cartographers Guild, dont je fais partie, et certains m’ont dit qu’il fallait que je fasse un recueil avec ces cartes. A ce moment, je travaillais déjà sur plusieurs autres projets avec l’éditeur Arkhane Asylum Publishing. Nous discutions déjà avec Mathieu d’un projet de recueil de cartographies. Du coup au détour d’une réunion, je lui ai dit « si tu veux j’ai un petit projet qui devrait être rapidement disponible en attendant ». Je le lui ai présenté et il m’a dit banco. Initialement ce que je lui avais proposé c’était plus un petit artbook, avec un univers décrit dedans et quelques règles à la fin car le rôliste en moi voulait que si une consœur ou un confrère prenne cet artbook, il puisse y jouer dedans. Deux semaines plus tard lors d’une nouvelle réunion, il me disait non mais on en fait un vrai jeu de rôle! J’avais déjà tout un univers né des illustrations, voyages, lectures, parties de jeu et j’ai attaqué!

lempire-des-cerisiers

Jeux : La comparaison avec L5R (NDLR : Legend of the Five Rings) semble évidente, peux-tu nous parler des spécificités de L’Empire des Cerisiers ? De son univers ?

OS : L’univers fictif de L’Empire des Cerisiers est directement inspiré du Japon. J’ai puisé dans sa mythologie, sa culture, son folklore pour créer un cadre de jeu fantasy. On est dans un univers qui pourrait se situer dans une sorte de période proche des Sengoku, mais il y a quelques emprunts divers et variés à d’autres périodes, en plus de mes propres apports fantastiques. Nous sommes sur un archipel dirigé par l’Empereur Nanda, un être divin et immortel d’essence draconique. On retrouve ensuite les classes sociales classiques de la société japonaise, mais la magie, les yokai, les dieux et esprits sont quelque chose de concret. Je souhaitais réaliser un jeu avec une certaine dose de poésie et de merveilleux. On y joue ici des êtres héroïques, mais sans contrainte autre que les choix de la table. Pas de jeu samurai-centré, ici vous pouvez jouer ce que vous voulez.

olivier-san-filippo-illustration-2

Jeux : Que peux-tu nous dire de son système de jeu ? Et pourquoi ces choix ?

OS : La base du système est simple. Elle se base sur une difficulté que l’on doit atteindre en lançant deux dés à 6 faces. A ce résultat on rajoute un score de Champ, autant de vastes domaines qui définissent le personnage : bushi, forgeron, courtisane, shinobi, marchand, miko, etc. et des éventuelles spécialisations de ces domaines. On peut éventuellement rajouter divers bonus tirés d’avantages ou autres. Il y a bien entendu diverses complexités qui se rajoutent comme l’usage de la magie ou les Voies qui sont des concepts auquel le personnage adhère ou qui le représente le mieux qui servent d’assise morale à ce dernier et à partir desquelles on peut créer des techniques propres, des enseignements secrets et autres pouvoirs particuliers. Le jeu se veut héroïque. On ne joue pas des novices, mais des personnages qui peuvent possiblement être des maîtres dans leur domaine. Je voulais un système relativement simple et qui puisse permettre ensuite à chacun de le customiser si nécessaire et donc qui soit facilement manipulable.

lempire-des-cerisiers-carte

Campagne Ulule le 2 mai 2018 : L’Empire des Cerisiers

Jeux : Arkhane Asylum a l’habitude de concrétiser (voire financer haut la main) ses campagnes de financement participatif, quel est ton lien avec eux ?

OS : Je travaille avec Arkhane Asylum depuis maintenant un bon moment. J’ai réalisé des cartes pour Loup Garou l’Apocalypse, Vampire Dark Ages, pour le prochain Tales From the Loop. Je travaille aussi sur l’édition de Mage. Bref c’est un des éditeurs avec qui je travaille régulièrement. Qui plus est nous sommes situés à proximité géographiquement, ce qui facilite les réunions IRL, etc. C’est un vrai régal de travailler pour Arkhane. L’équipe est géniale, j’en suis vraiment très proche désormais.

Jeux : Dans quel état d’esprit es-tu à quelques jours du lancement de la campagne ?

OS : Heu… fébrile… un peu angoissé et très excité!

Empire des cerisiers campagne ulule

Jeux : Que voudrais-tu dire aux joueurs pour tenter l’aventure et contribuer à votre campagne ?
OS : Si vous aimez la culture japonaise, si vous aimez jouer des personnages héroïques dans des univers qui laissent toute la place au jeu et aux joueurs, si vous aimez la fantasy, je pense que vous pourrez trouver dans L’Empire des Cerisiers de quoi savourer tout cela!

Jeux : Avec tout ce que tu fais, as-tu le temps de jouer ?

OS : Ha bin c’est juste non négociable! On joue en moyenne une fois par semaine. Mon épouse étant elle aussi rôliste ça aide!

Jeux : Quel est le meilleur jeu de rôles à tes yeux (en dehors du tien, bien entendu) ?

OS : Ha ha! La bonne question. Je ne pourrais pas t’en citer qu’un seul. Mais parmi mes jeux préférer, il y a bien entendu Le Livre des 5 Anneaux mais aussi Tribe 8, La V1 des Secrets de la 7eme Mer ou encore Loup Garou, l’Apocalypse. Enfin j’ai craqué pour l’univers et le système des Lames du Cardinal. Il y a encore plein d’autres jeux que j’adore, c’est vraiment difficile pour moi d’en trouver un au-dessus des autres.

l'empire des cerisiers

Jeux : Ça t’arrive de jouer sur ton mobile ? Si oui, à quoi ?

OS : Je joue parfois à Angry Birds ^^! Sinon je dois avoir Lego Nexo Knight pour mon fils avec qui je joue!

Jeux : Si tu étais un jeu, tu serais… ?

Oh c’est difficile ça! Un Jeu de Rôle je pense. On y trouve un paquet d’univers, du social et de la créativité! Sinon, en dehors du Jeu de Rôle je suis bon pour le Pictionary en ce moment! Une deadline qui se raccourcit et peu de temps pour réaliser des illustrations convaincantes! [rires]

Olivier Sanfilippo possède donc 2 atouts majeurs : l’expérience du Jeu de rôles depuis de nombreuses années et les connaissances fondamentales pour nous envoyer dans « son » Japon médiéval, riche de possibilités et de poésie. Nous lui souhaitons, ainsi qu’à son équipe, bonne chance pour la campagne Ulule !

lempire-des-cerisiers-ulule

Retrouvez la page Facebook d’Olivier Akae Sanfilippo.

Participez à la campagne Ulule à partir du 2 mai à 11h : fr.ulule.com/lempire-des-cerisiers

 

Guillaume

Responsable Éditorial au sein du Groupe Actiplay depuis 2005, j'ai la charge de nos différents portails de jeux et de l'équipe en place pour les faire fonctionner. Au cours de toutes ces années, j'ai pu nouer des liens forts avec les studios et éditeurs de jeux. Passionné de jeu sous toutes ses formes depuis toujours, je m'intéresse aux concepts et mécaniques de jeux qui naissent chaque jour. Fan de jeux video depuis la SEGA Master System, régulier des jeux de société, rôliste et même GNiste, je mets à profit mon expérience pour guider les internautes de Jeux.com vers LE jeu qui mérite leur attention !

Publicité