Orbis : créez le meilleur des mondes

Créé par Tim Armstrong et illustré par Davide Tosello, le nouveau jeu de Space Cowboys débarque et fait de vous un Dieu, rien que ça ! Préparez-vous pour Orbis !   Orbis

Orbis, le jeu de placement de tuiles bien ficelé

Ce jeu de stratégie va vous demander de créer un monde équilibré et cohérent pour gagner la partie. A partir de tuiles de terres fertiles et hexagonales, vous allez mettre en place une stratégie autour d’une disposition en pyramide. La base, composée de 5 tuiles, puis un niveau de 4 au-dessus, puis 3, puis 2. Au sommet de cette pyramide, votre Dieu.

En effet, vous aurez aussi à choisir parmi les différents Dieux proposés pour gagner quelques points de bonus en fin de partie.

Orbis présentation tuiles

 

A la mise en place, les tuiles sont disposées en une grille de 3 par 3 à disposition pour tous les joueurs. Des piles de tuiles selon l’âge sont posées face cachée. Chaque tuile prise par l’un des joueurs possède un effet, et génère des adorateurs sur les tuiles adjacentes (orthogonalement, pas en diagonale).

Vous allez ainsi, pendant 15 tours de jeu, piocher une tuile tour à tour (ou un Dieu, une seule fois par partie) et constituer la pyramide la plus optimale…

 

Gagner une partie à Orbis

On ne va pas vous mentir, chaque partie d’Orbis est différente. Et on a trouvé l’expérience très agréable. A la manière d’un jeu d’échecs, vous devrez faire attention au placement des tuiles, qui doivent être contiguës à des tuiles de même couleur que vos fondations. Par exemple, une tuile rouge à côté d’une tuile jaune, ne peuvent accueillir qu’une tuile rouge ou jaune au-dessus d’elles.

Orbis tuiles

Et vous allez voir que c’est parfois très handicapant ! Si bien que Tim Armstrong a pensé à permettre aux joueurs de retourner une tuile en terre désolée (attention, vous perdrez un point de création en faisant cela) multicolore. Dans certains cas, ça peut vous sauver la mise, pensez-y !

Chaque tuile a ses effets propres : créer des adorateurs, ou en détruire, créer un temple (points bonus de temples en fin de partie), irriguer un terrain en-dessous, synergiser avec les terrains environnants… Tant de possibilités pour générer des points de création et remporter la partie !

Orbis éléments de jeu

Orbis en conclusion

On commence par le tout petit point négatif : on aurait apprécié un gabarit thermoformé pour accueillir les tuiles en 3 âges et les tuiles Dieu. Vu l’épaisseur, difficile de les mettre en sachet, et c’est vite le bazar dans la boite…

Ce détail mis à part, nous sommes en présence d’un jeu agréable, fluide et qui creuse les méninges juste ce qu’il faut. Après une mise en place rapide et une lecture des règles qui l’est tout autant, votre première partie d’Orbis vous donnera à coup sûr l’envie d’en refaire une ! Une belle rejouabilité donc, pour le jeu de Space Cowboys, et un rapport qualité-prix qui vaut le détour !

La vidéo ci-dessous vous présente le jeu de manière élégante et efficace, vous nous en direz des nouvelles !


Guillaume

Responsable Éditorial au sein du Groupe Actiplay depuis 2005, j'ai la charge de nos différents portails de jeux et de l'équipe en place pour les faire fonctionner. Au cours de toutes ces années, j'ai pu nouer des liens forts avec les studios et éditeurs de jeux. Passionné de jeu sous toutes ses formes depuis toujours, je m'intéresse aux concepts et mécaniques de jeux qui naissent chaque jour. Fan de jeux video depuis la SEGA Master System, régulier des jeux de société, rôliste et même GNiste, je mets à profit mon expérience pour guider les internautes de Jeux.com vers LE jeu qui mérite leur attention !

Publicité