Pandemic La Chute de Rome, notre avis

Alors que nous venons de vous présenter la sublime version 10e anniversaire de Pandemic, nous tenions à vous parler de sa version antique : Pandemic La Chute de Rome qui sort le 11 janvier.

En plein cœur de la Rome Antique

Pour expliquer simplement, Pandemic La Chute de Rome adapte sa mécanique à l’Histoire, et on ne combat plus des virus mortels en pleine expansion sur la planète, mais des invasions barbares à l’époque de l’Empire Romain.

Pandemic-la-chute-de-rome-boite

Ainsi, l’une des plus grandes civilisations de l’Histoire est aux prises avec les grandes migrations de tribus barbares qui vont donc lancer des assauts incessants jusqu’à ce que vous les endiguiez. Les Goths, les Huns, les Vandales… Autant de peuples ennemis qu’il faudra défaire dans cette unique version de Pandemic !

Pandemic La Chute de Rome, de l’adaptation du gameplay

Prenez donc un jeu ultra populaire, et changez-en le thème, en essayant d’adapter le gameplay… peu de jeux sont arrivés à ne pas perdre l’essence même de leurs jeux. Ou alors si, il y a bien le Monopoly qui décline son gameplay à toutes les sauces, mais la prise de risques est faible.

Dans Pandemic La Chute de Rome, on assiste réellement à une bonne adaptation du gameplay, pour ceux qui connaissent déjà la gamme Pandemic… Et pour ceux qui ne la connaissent pas ! L’opération a déjà fonctionné pour Pandemic – Le règne de Cthulhu. On y affronte non plus des virus mais les grands anciens et leurs sbires tout droit venus de l’univers d’Howard Phillips Lovecraft, le désormais célèbre écrivain d’horreur fantastique des années 20.

On peut dire que Matt Leacock, l’auteur de Pandemic sait y faire en matière d’adaptation, ne soyons pas inquiets. Vous ne l’étiez pas ? Tant mieux.

Pandemic-la-chute-de-rome-plateau

Présentation de Pandemic La Chute de Rome

Bon, retour dans la Rome antique. En collaboration avec Paolo Mori pour le côté historique (Augustus, Libertalia, Vasco de Gama), et Chris Quilliams pour les illustrations, nous voici devant un très joli exemplaire de Pandemic qui nous plonge dans l’ambiance aussitôt la boite ouverte (et même quand celle-ci est fermée en fait).

Le plateau de jeu met en scène l’europe à cette époque et présente les grandes cités et peuples de couleur différente. Comme dans chaque Pandemic, l’ensemble des éléments est soigné et tout est aisément identifiable. La particularité du gameplay réside dans les troupes de Rome chargée de défendre les villes, mais également de convertir (créer des alliances avec) les tribus d’assaillants.

Pandemic-la-chute-de-rome-cartes

Le jeu vous propose de déplacer vos troupes, naviguer en défaussant une carte ville, fortifier une cité, mobiliser des troupes, combattre ou comploter (donner ou recevoir une carte d’un autre joueur). Enfin, vous pourrez donc forger une alliance ou embrigader des barbares, qui sont les actions primordiales pour enrayer les envahisseurs, vous vous en doutez.

La panique, le chaos, Rome ne doit pas tomber !

Petit bémol : l’ajout de dés pour gérer les combats pourra sans doute dérouter les fans du genre : cette option ajoute du chaos dans un jeu qui n’en demandait pas tant.

De plus, le tirage de cartes « Révolte » (épidémie dans le jeu de base) feront grandement avancer l’ennemi ; l’un des piliers de la mécanique de Pandemic, on ne pouvait pas y couper. L’autre pilier, c’est la coopération. Chaque joueur devra faire preuve de communication et de sang-froid pour aider ses partenaires à gagner la partie. C’est dur, mais c’est ce qu’on aime dans Pandemic, non ?

Pandemic La Chute de Rome cartes et meeples

A noter que cette version propose un mode solo et un mode difficile pour les joueurs aguerris.

Bref, une plutôt bonne version de Pandemic pour les fans ou les débutants du genre dans un thème, sans prise de risque certes, mais qui fonctionne bien.

N’hésitez pas à vous procurer ce jeu auprès de notre partenaire, merci de votre soutien !

Guillaume

Responsable Éditorial au sein du Groupe Actiplay depuis 2005, j'ai la charge de nos différents portails de jeux et de l'équipe en place pour les faire fonctionner. Au cours de toutes ces années, j'ai pu nouer des liens forts avec les studios et éditeurs de jeux. Passionné de jeu sous toutes ses formes depuis toujours, je m'intéresse aux concepts et mécaniques de jeux qui naissent chaque jour. Fan de jeux video depuis la SEGA Master System, régulier des jeux de société, rôliste et même GNiste, je mets à profit mon expérience pour guider les internautes de Jeux.com vers LE jeu qui mérite leur attention !