Le vainqueur du classement des jeux sociaux les plus populaires sur Facebook en 2011 est Gardens of Time, le jeu d’objets cachés conçu par Playdom (Groupe Disney). Il devance The Sims Social (EA), CityVille (Zynga), DoubleDown Casino (DoubleDown Interactive) et Indiana Jones Adventure World (Zynga).

Puis respectivement de la 6ème à la 10ème places, on trouve Words With Friends (Zynga), Bingo Blitz (Buffalo Studios), Empires & Allies (Zynga), Slotomania-Slot Machines (Playtika) et Diamond Dash (Wooga).

Ce classement répertorie les jeux qui ont plus de 100 000 joueurs mensuels actifs.

Jeu social Garden of Time

Si vous souhaitez jouer à des jeux d’objets cachés, cliquez ici !
Sinon, retrouvez le meilleur des jeux gratuits sur Jeux.com !

Zynga, l’éditeur de jeux pour réseaux sociaux a commencé depuis lundi sa tournée de présentation aux investisseurs. Ces derniers s’interrogent sur la solidité de son modèle économique.

C’est la valse des montants astronomiques. Après les 100 milliards espérés par Facebook, voici Zynga et ses 10 milliards de dollars de valorisation envisagés pour son introduction au Nasdaq courant décembre, selon Reuters. De quoi donner le vertige aux investisseurs. Au cours de ce « road-show », l’éditeur de social gaming, gratuits pour l’essentiel, va devoir démontrer la solidité de son modèle, mis en cause par ses concurrents et détracteurs. Zynga espère lever 900 millions de dollars.

Malgré ses 227 millions d’utilisateurs actifs par mois et son chiffre d’affaires de 828 millions de dollars au cours des neuf premiers mois (multiplié par deux), il y a des suspicions à l’égard du développeur de FarmVille, CityVille et MafiaWars.
Bien que ces jeux gratuits soient très populaires sur Facebook, son activité provenant de la vente de biens virtuels (via les crédits Facebook) demeure peu rentable.
Le marché mondial des biens virtuels était estimé à 6,8 milliards de dollars en 2001 par le cabinet Strategy Analytics, qui le chiffre à 12,7 milliards en 2016.

Mais aux yeux du patron de son concurrent Take-Two, Strauss Zelnick, « Zynga est une société de marketing direct, 97 % des utilisateurs ne leur paient rien du tout, 3 % le font. Ils perdent des utilisateurs à un rythme très rapide, en ont de nouveaux, voilà leur modèle », a-t-il récemment taclé, jugeant leurs indicateurs chiffrés « vagues et incomplets ». Dans son prospectus d’introduction, Zynga reconnaît qu’il ne compte que 6,7 millions d’utilisateurs payants, soit 3 % du total.
Sa marge opérationnelle qui dépassait 20 % l’an dernier, est tombée sous les 10 % à fin septembre.

Autre problème, sa dépendance vis-à-vis de Facebook, qui représente 93 % de son chiffre d’affaires au troisième trimestre. Néanmoins, la société de San Francisco tente de diversifier son activité en multipliant les déclinaisons sous forme d’applications mobiles et le rachat de différentes sociétés.
Enfin, la croissance se tasse et les jeux de Zynga se font talonner par la concurrence sur Facebook, comme les « Sims Social » d’Electronic Arts, grimpés à la deuxième place des plus joués. Or, à 10 milliards de dollars, Zynga se paierait cher, un peu moins de 10 fois son chiffre d’affaires de l’année. Pour autant, ces 10 milliards sont inférieurs aux 14 milliards de sa valeur d’actifs (fair value) mentionnée dans le prospectus ainsi qu’aux derniers cours sur les marchés secondaires (12,9 milliards actuellement sur SharesPost)…

Valeur en milliards de Zynga

Information suite à l’article paru dans latribune.fr, le 2 Décembre.
A bientôt sur Jeux.com !

D’après le New York times, Rovio, l’éditeur du jeu mobile Angry Birds aurait décliné l’offre de rachat de 2,25 Milliards du leader des jeux sociaux Zynga.

Fin juin, Zynga avait également essuyé le refus de la société PopCap, alors qu’il avait formulé une offre supérieur à 950 Millions de dollars en cash. Popcap a finalement préféré opter pour l’offre d’Electronic Arts pour un montant de 750 Millions.

Zynga compte actuellement près de 11,1 Millions de joueurs quotidiens sur mobile et à l’ambition d’accélérer sa stratégie cross-plateformes.

Cependant, avec le succès de la franchise Angry Birds et les nombreux projets à venir, il est possible qu’un jour cela soit Rovio qui rachète Zynga…

Angry birds Rovio contre Zynga

Découvrez plus de jeux de réflexion sur jeux.com, cliquez ici
Des centaines de jeux d’arcade sont disponibles sur jeux.com, suivez ce lien

CityVille

La guerre fait rage actuellement sur le réseau de mark Zuckerberg (Facebook) et l’empire Zynga tremble !! Alors que l’éditeur californien domine outrageusement le créneau des jeux sociaux depuis plusieurs années avec des titres comme Farmville ou Mafia Wars, il voit d’un mauvais oeil la montée en puissance d’Electronic Arts.

The Sims Social

The Sims Social, bientôt leader sur Facebook ?

Ce dernier s’affirme en effet sur Facebook et la déclinaison de son succès planétaire « The Sims » sur Facebook sous le nom « The Sims Social » connait un immense succès. Les 2 géants se livrent un combat sans merci pour obtenir le plus de « MAU » (ou joueurs actifs mensuels). Si le blockbuster CityVille s’accroche encore à la première place du classement, les Sims sont juste derrière et se rapprochent à grands pas. En témoigne le classement ci-dessous.

CityVille vs The Sims Social

Qui de Zynga ou d’EA remportera la bataille ?

Si l’avance de Cityville semble confortable (6 millions de joueurs de plus), c’est oublié bien vite la vitesse à laquelle progresse The Sims Social. Assisterons-nous bientôt au renversement de l’empire Zynga ? Les prochaines semaines nous le diront.

N’hésitez pas à laisser un commentaire pour indiquer ce que vous pensez de ces jeux.

A bientôt sur Jeux.com !!